Archives par mot-clé : défi

Construire des bibliothèques pour se reconstruire…

bibliothèques sans frontières

Un focus sur une ONG toute particulière qui mérite le détour et que l’on s’attarde sur son travail. Bibliothèque sans frontière œuvre au plus proche d’elle comme notamment dans six centres d’accueil et d’hébergement en île de France, où elle intervient auprès de publics en grande précarité avec le programme « Tournons la page ! », ou encore en Haïti : « Construire des bibliothèques pour se reconstruire », « L’urgence de lire » , les bibliothèques sont bel et bien dans leur démarche  des outils d’éducation tout au long de la vie, aux lendemains des plus grandes injustices…

L’ONG défend les valeurs telles que les partenariats locaux, le développement durable, la démocratie et les droits humains, la diversité culturelle…

Focus :  

Créée en 2007 à l’initiative de Patrick Weil, Bibliothèques Sans Frontières est aujourd’hui l’une des principales ONG de développement culturel et social par le livre dans le monde francophone. Elle défend l’idée  que l’accès à l’information et la diffusion de la culture sont deux composantes essentielles – et pourtant sous-investies – du développement économique et humain et de la démocratisation des sociétés

Présente dans 20 pays et aussi en France, BSF vient en appui à des initiatives locales par la création de bibliothèques pour favoriser l’éducation, l’accès à l’information et à la culture et la promotion du patrimoine. A travers l’informatisation et l’équipement de centres documentaires pédagogiques et culturels, le don de livres, la formation professionnelle de bibliothécaires et la mise en réseau des bibliothèques, elle agit au quotidien pour l’accès au savoir dans le monde.

En 5 ans d’action, Bibliothèques Sans Frontières a conduit des projets dans 20 pays à travers le monde, appuyé 225 bibliothèques et formé plus de 450 bibliothécaires.  Aujourd’hui, le développement de BSF continue avec l’établissement d’antennes en Belgique et aux Etats-Unis et une ambition forte : mettre les bibliothèques au centre de l’agenda politique en matière de développement international.

Pour accéder sur le site de l’ONG et en apprendre bien plus encore, cliquez ici !

Marcel, raconte-nous une histoire !

Un bonus tout particulier, puisqu’il nous vient d’un auteur très discret, au talent remarquable. Auteur au format court, il a le don de vous planter un décor, une ambiance en quelques lignes, une chute explosive parfois même en à peine plus d’un paragraphe. Surprenant, dérangeant ou totalement émouvant, impossible de rester insensible à cette plume là. Enfin, un auteur sachant également capter ses rêves, en les retranscrivant avec une précision absolue, dotant ainsi certains de ces textes d’une multitude de symboles qui sont autant de portes à ouvrir, à explorer.

Vous trouverez l’ensemble de ses textes ici, ainsi que son texte sélectionné par La Cause littéraire « Le jardin du climat marron » comptabilisant déjà plus d’un millier de lectures.

A quel auteur n’est-il jamais arrivé de se retrouver, bien malgré lui, dans la posture de devoir improviser à la demande d’un tiers ? Habituellement, l’auteur explique que ce n’est pas à la demande. Que le processus de créativité est plus complexe que cela, que tout bonnement ce n’est pas possible…  mais, lorsqu’il s’agit de Céleste : 11 an et demi, impossible de refuser. Nous vous proposons de l’instantané, un moment de vie saisi à la volée, non préparé et non calculé, que permettent désormais les nouvelles technologies.

« Marcel, raconte-nous une histoire ! », drôle et attendrissant, avec un conseil de notre auteur à la jeune Céleste conquise : « Transformer les objets pour leur donner un autre rôle ». Une captation vidéo simple et généreuse, comme une friandise un dimanche après midi.

Merci à lui, à Céleste, pour leur spontanéité ; d’avoir souhaité partager avec nous leur moment de complicité.

 

Le parcours singulier de Bernard Werber

Sur ipagination, avec (entre autre) notre partenariat avec « La maison bleue », nous concevons l’auteur au cœur de différentes expressions artistiques. Le partage également, l’intégration, briser la solitude, une place à prendre auprès des autres, le parcours pour se faire éditer, la persévérance, travailler, améliorer son écrit, imaginer, le soucis de porter un regard différent… c’est ce que vous découvrirez au travers de ce documentaire sur Bernard Werber, ce sont pour iPagination de nombreux éléments que nous défendons dans notre projet. L’écriture, une vraie passion que l’écrivain à succès transmet avec générosité, une multitude de conseils aux jeunes auteurs, bon visionnage !

En cette période de chômage, voici un passage relevé de la biographie de Bernard Werber, sur cette période, il allait écrire « Les fourmis » qui scellerait son destin d’écrivain :

1990 Chômage. « Profite du temps libre pour apprendre le métier de scénariste de cinéma à l’INA. Alors que je pense renoncer à l’écriture des « fourmis », rencontre avec mon éditeur Albin Michel. Il est intéressé par mon manuscrit mais me demande de le réduire. Sur ses conseils, je ramène donc la dernière mouture (Z-53) des « Fourmis » forte auparavant de 1 463 pages,  8 batailles et beaucoup de décors et de dialogues, à une version « light » de  350 pages, avec un minimum de descriptions, de dialogues, une seule bataille (la bataille des coquelicots) et j’évacue tout ce qui ralentit le suspense et l’action. En fait ce que vous avez lu est le « clip » du long métrage…. Tout en écrivant la dernière version je soigne beaucoup la gestion du suspense, considérant que le sujet des « fourmis » étant un peu osé il me semble nécessaire de bien tenir le lecteur en haleine pour qu’il ne décroche pas. J’utilise donc l’idée de la cave et du meurtre mystérieux dans la fourmilière pour tenir la tension au plus serré. J’ajoute au dernier moment l’Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu, pour mettre dans une zone à part les informations scientifiques ou historiques. J’utilise les techniques de montage parallèle de cinéma pour dynamiser encore l’action en créant des bascules rapides monde fourmi, monde humain. En fait j’ai mis 12 ans à écrire les fourmis mais j’ai surtout mis 12 ans à apprendre un artisanat très délicat qui consiste à mettre en inventer des personnages et des situations, trouver des mises en scène originales, gérer la tension dramatique et surtout SURPRENDRE toujours surprendre. J’étudie déjà l’hypnose pour essayer de voir comme captiver l’attention et faire imaginer au lecteur. Ces techniques d’hypnose se retrouveront notamment dans l’histoire de la cave où les personnages descendent non seulement dans une cave, mais dans leur cave personnelle, qui est leur inconscient. »

Toute la bio et le site de Bernard Werber, disponible ici !

Ecriture sur vidéo par les auteurs : le désir.

Le plaisir de vous présenter le travail des auteurs concernant l’écriture sur vidéo proposé par la maison bleue ayant pour thématique « Le désir » :

Auteurs participants :  Léo,  Jean31, Alice Neixen, Darklulu, Eve de Laudec, André Perchet, Faw, Robert Henri Duru, Vert de Grisaille. Texte lu par Mary Luce Pla.

 

Vous pourrez également découvrir 2 autres variations réalisées par nos amis de « La maison bleue » qui ont piloté ce formidable projet et que nous remercions du fond du coeur :

 

 

Plusieurs écritures sur vidéo par an seront proposées aux ipaginauteurs !

Stop au cancer, l’écrit du coeur.

Sur IPagination, on écrit, on chante, on dessine, on peint, on plaisante, on rit, on crie, on papote de littérature, d’art, de mots, de tout, de rien… Parfois un sujet lourd apparaît au détour d’un texte. Parce qu’écrire, ça sert aussi à cela, à poser les mots, à dire « cancer » et non plus « terrible maladie », parce qu’en écrivant, on peut aller très loin.

Et comme les rencontres, sont à chaque coin de Tweet, nous avons fait la rencontre d’Hervé Tiss, de l’homme, du combat et de son incroyable dévouement. Nous avons relayé sa pétition afin que les politiques en campagne n’occultent pas le fléau du cancer dans le mandat présidentiel à venir. Et puis une grande émotion. Celle d’une rencontre, entre Hervé et un texte proposé sur ipagination :  « Tendre et vif espoir de guérison » par Bluewriter . La demande d’Hervé, l’autorisation de l’auteur de voir son texte publié sur le blog « Stop au cancer ». Pour la petite histoire, la toile qui image le texte a été faite puis vendue aux enchères par Bluewriter, au profit d’une association belge de lutte contre le cancer. Il n’y a que les montagnes qui ne se rencontrent pas…

Alors commence une chaîne de soutien, Léo touché également, écrit à son tour « La Rupture » et donne aussi l’autorisation de publier le texte sur le blog d’Hervé. Puis c’est au tour de faire découvrir  les textes de Marie-Charles, plus qu’impliqué à cette cause, invité également à publier son très sensible « Mélanie » chez Hervé.

Ipagination permet ces échanges à la fois littéraires et humains, parce qu’à plusieurs, on est plus forts. Vous souhaitez aussi contribuer à cette chaîne de solidarité ? N’h’ésitez pas à déposer votre texte sur iPagination.com ou à les adresser tout simplement à Hervé en cliquant ici.

Merci par avance de votre soutien et contribution ! Il n’est de cause plus noble que celle qui donne l’espoir d’une vie meilleure…