Archives par mot-clé : littérature

L’énigme de la lettre de George Sand

George Sand et Alfred de Musset par Célestin NANTEUIL, qui participa aux illustrations de la célèbre édition Furne des œuvres de Balzac.
George Sand et Alfred de Musset par Célestin NANTEUIL, qui participa aux illustrations de la célèbre édition Furne des œuvres de Balzac.

On a longtemps attribué à George Sand  la lettre qui suit, destinée à Alfred de Musset jusqu’à ce que cette attestation ne soit mise à mal : il semblerait au final, que ce ne soit qu’un canular dont l’origine se situerait entre 1870 et 1915. Si cette lettre est assez connue, c’est qu’à l’intérieur s’y cache une proposition très osée. Pour la découvrir, il va vous falloir trouver l’astuce permettant de décrypter ce message. Y parviendrez-vous ?

Lettre de George Sand à Alfred de Musset :

Cher ami,

Je suis toute émue de vous dire que j’ai

bien compris l’autre jour que vous aviez

toujours une envie folle de me faire

danser. Je garde le souvenir de votre

baiser et je voudrais bien que ce soit

une preuve que je puisse être aimée

par vous. Je suis prête à montrer mon

affection toute désintéressée et sans cal-

cul, et si vous voulez me voir ainsi

vous dévoiler, sans artifice, mon âme

toute nue, daignez me faire visite,

nous causerons et en amis franchement

je vous prouverai que je suis la femme

sincère, capable de vous offrir l’affection

la plus profonde, comme la plus étroite

amitié, en un mot : la meilleure épouse

dont vous puissiez rêver. Puisque votre>

âme est libre, pensez que l’abandon ou je

vis est bien long, bien dur et souvent bien>

insupportable. Mon chagrin est trop

gros. Accourrez bien vite et venez me le

faire oublier. À vous je veux me sou-

mettre entièrement.

Votre poupée

George Sand

Pour accéder au texte caché, il vous faut lire une ligne sur deux, en commençant par « Je suis toute émue de vous dire que j’ai »

Après ce tour de chauffe, voici donc un nouveau message à décoder, d’Alfred de Musset à Sand cette fois :

Quand je mets à vos pieds un éternel hommage,

Voulez-vous qu’un instant je change de visage ?

Vous avez capturé les sentiments d’un cœur

Que pour vous adorer forma le créateur.

Je vous chéris, amour, et ma plume en délire

Couche sur le papier ce que je n’ose dire.

Avec soin de mes vers lisez les premiers mots,

Vous saurez quel remède apporter à mes maux.

[spoiler title= »réponse »]Pour découvrir le message caché, il vous faut cette fois utiliser le procédé de l’acrostiche qui consiste à ne prendre que la première lettre ou le premier mot de chaque phrase. En l’occurrence, pour décrypter ce message caché, il s’agit du premier mot.[/spoiler]

Chambre George Sand et Alfred de Musset par la compagnie hôtelière de Bagatelle.
Chambre George Sand et Alfred de Musset par la compagnie hôtelière de Bagatelle.

Mais comme tout n’est pas que canular, voici deux des réelles correspondances entre George Sand et Alfred Musset dont les deux messages secrets usent de l’acrostiche :

De Alfred de Musset à Sand :

Quand je jure à vos pieds un éternel hommage

Voulez-vous qu’inconscient je change de langage

Vous avez su captiver les sentiments d’un coeur

Que pour adorer forma le Créateur.

Je vous aime et ma plume en délire.

Couche sur le papier ce que je n’ose dire.

Avec soin, de mes lignes, lisez les premiers mots

Vous saurez quel remède apporter à mes maux.

 

Réponse de George Sand à Alfred de Musset :

Cette indigne faveur que votre esprit réclame

Nuit à mes sentiments et répugne à mon âme

Hôtels inspirés d’œuvres littéraires

 

Le site Flavorwire n’a pu résisté à la tentation de nous faire partager leur plaisir d’avoir recenser plusieurs hôtels inspirés par des œuvres littéraires, et c’est tant mieux : l’occasion pour nous de vous en faire part, traduction et adaptation faites pour que la barrière de la langue ne soit pas un frein pour vous inviter au voyage et à la découverte.

C’est parti !

Impossible de rester de glace face à cette prouesse architecturale située au Canada. Bien que pas toujours un hôtel littéraire, cette année l’hôtel de glace célèbre — un château fait de glace et de neige qui est reconstruite chaque hiver et ouvert pour les clients — a un thème : « Voyage au centre de l’hiver », inspiré voyage au centre de la terre de Verne.

 

ice-hotel
Crédit photo : Xavier Dachez

Inn BoonsBoro, Frederick, Maryland. Romancière prolifique, Nora Roberts et ses livres en parfaite adéquation avec cet hôtel ouvert en 2009, chacune de ses huit chambres s’inspirent de fameux couples littéraires « qui ont trouvé leurs happy-endings » — de Jane et Rochester à Titania et Obéron… Chaque chambre est équipée d’un exemplaire du livre en question, et tout, de la décoration jusqu’aux produits de toilette sont inspirés par le couple et l’époque où leur histoire se déroule. Et juste pour le rendre plus littéraire, Roberts a publié une trilogie de romans inspirés par sa propre auberge d’inspiration littéraire.

nora-roberts-hôtel

Le Sylvia Beach Hotel, plage de Nye, Oregon. Nommé d’après le propriétaire américain de la célèbre librairie de Paris Shakespeare and Company, cet hôtel est stricte au sujet de ses habitudes de lecture — il n’y a aucun téléphone dans les chambres et pas de wi-fi, radios ou télévisions. Les chambres sont répartis en Classics, Best Sellers et romans (classiques étant le plus cher) et sont tous sur le thème d’auteurs spécifiques : Mark Twain, Jane Austen, même JK Rowling et Dr. Seuss…

Crédit photo : tea austen
Crédit photo : tea austen

Londres. L’installation de cet hôtel est incroyable — un projet de Artangel et Living Architecture, commencé par Alain de Botton, ce une pièce, deux personne en forme de bateau  se trouve être sur un toit au-dessus de la Tamise. Et s’il semble familier pour vous, c’est peut-être parce que le bateau est inspiré par l’oeuvre de Joseph Conrad  immortalisé dans Heart of Darkness.

 London-UK

Le Motel Hobbit, Woodlyne park à Waitomo, Nouvelle-Zélande. Le premier hôtel hobbit tout droit inspiré de l’oeuvre de Tolkien, donc vous pouvez vivre comme Bilbon et Frodon, pour quelques nuits. La magie des anneaux est non incluse…

The Hobbit Motel, Woodlyn Park in Waitomo, New Zealand
The Hobbit Motel, Woodlyn Park in Waitomo, New Zealand

Radisson Sonya Hotel, St. Petersburg, Russie. Le décor de cet hôtel de swank est  inspiré par la très célèbre oeuvre de Fiodor Dostoïevski « Crime et châtiment ». Dans une chambre d’amis commune, vous pourriez trouver une copie de la Madone Sixtine de Rafael, une peinture qui a « hanté » Dostoïevski puisque l’‘œuvre est mentionnée dans Les « Possédés », où Stepan Trofimovitch est incapable d’expliquer la profondeur qu’il voit dans la peinture. ou encore justement  dans ‘Crime et Châtiment » (Sixième partie, chapitre IV), où Svidrigaïlov parle de « l’expression fantastique et hallucinée » que Raphaël a donnée à cette Vierge.

Radisson Sonya Hotel, St. Petersburg, Russie

Le Pavillon des Lettres, Paris, France. Chacune des 26 chambres dans Le Pavillon des Lettres a reçu une lettre de l’alphabet et rend hommage à un écrivain dont le nom commence par cette lettre (de A comme Andersen, Hans Christian à Z comme Zola), mettant en vedette des citations de son œuvre admirablement peint au pochoir sur les murs. De plus, chaque chambre est équipée d’un iPad, pour tous les amoureux de la lecture numérique.

Le Pavillon des Lettres, Paris, France

Maison Moschino, Milan, Italie. La Maison Moschino n’est pas strictement un hôtel littéraire, mais ses chambres et son intérieur sont basés sur les contes de fées, dont Alice au pays des merveilles et le petit chaperon rouge.  Entre nuages et l’élégance un peu inquiétante, vous trouverez le sommeil et sans nul doute mille et un songes….. 

Maison Moschino, Milan, Italie

Alors ? quel hôtel choisirez vous ?

Source de l’article traduit et adapté pour vous sur Flavorwire.