Conseillère pour iPagination : Véronique Brésil

Enfant, j’ai voué au Club des Cinq un culte sans bornes mais lorsqu’à l’école, on m’a imposé de troquer mes très chères idoles contre les classiques prévus au programme, j’ai préféré me priver de lecture plutôt que d’avaler leur infâme bouillie.

Ce n’est que bien plus tard que je me suis réconciliée avec la langue française. Tout d’abord, j’ai corrigé des romans mais à force de jouer avec les mots, ma plume s’est libérée elle aussi.

Écrire fait mal, écrire arrache mais écrire soulage aussi.

À ce jour, j’ai déjà écrit deux romans. « Moi, femme infidèle », publié aux Éditions du Net et « Brisée », qui recherche un éditeur apte à recevoir et à soutenir la nudité d’une âme féminine déchirée.

Par un heureux hasard, j’ai trébuché sur un tweet d’iPagination. Tout de suite, j’ai souhaité devenir chroniqueuse au sein d’une équipe innovante, réactive et sympathique.

Commenter un texte crée un double enrichissement. Celui qui reçoit le commentaire dispose d’outils concrets pour progresser. Celui qui émet le commentaire s’améliore lui aussi. En effet, il  a peu de chance de reproduire dans ses écrits les maladresses relevées dans ceux des autres.

De plus, il est très profitable, pour un auteur qui se cherche, de recevoir des remarques justifiées, avisées et dépourvues de tout fond de commerce. La sempiternelle lettre-type de refus émanant des éditeurs, du genre : « Votre manuscrit ne saurait s’inscrire dans notre collection… », ne fournit aucune clef d’amélioration.

Quant à l’écriture, elle se nourrit en partie de la plume d’autrui car même s’il s’agit la plupart du temps d’un exercice solitaire, l’écriture a besoin, pour se forger, de croiser le fer avec d’autres textes, d’autres auteurs.

Une véritable symbiose.

Mes critères de sélection

Cela fait neuf mois maintenant que j’ai rédigé et publié les critères qui me semblaient essentiels pour effectuer une bonne sélection. Après tout ce temps, force est de constater que ces critères, toujours susceptibles d’évoluer, restent tout aussi fondamentaux. Petit tour d’horizon.

De façon générale, mes sélections concernent soit des textes postés au cours du mois concerné, soit des textes que j’ai découverts pendant ce mois mais postés antérieurement, soit des textes plus anciens qui me tiennent vraiment à cœur.

À préciser aussi que ce choix ne dépend pas de l’ancienneté des auteurs pas plus que de leur éventuelle implication dans la vie du site et encore moins des affinités personnelles qui pourraient exister avec l’un ou l’autre en particulier.

La première vertu que je reconnais à une écriture est sa fluidité : celle des mots, celle des phrases, celle des idées. J’aime cette notion de fluidité, j’aime lorsque mon regard glisse d’une ligne à l’autre, sans faux pas.

La seconde vertu d’une écriture serait son aptitude à provoquer un voyage, peu importe lequel. Si l’espace d’un instant j’en oublie le boire, le manger et l’heure, alors l’auteur a remporté une manche. Certains d’entre eux ont l’art de me faire tourner la tête en ne parlant de rien mais avec tact : c’est le summum !

Enfin, la troisième vertu d’une écriture concerne sa charge émotionnelle. Dans ce cas, il s’agit d’une rencontre entre deux sensibilités et toute tentative d’explication serait hors de propos.

Dans les faits, il arrive très souvent qu’un écrit soit sujet à quelques accidents de parcours mais croyez-moi, lorsque l’auteur s’applique à les remodeler, cela donne naissance à un véritable petit bijou…

À bientôt donc sur iPagination.com !

 Découvrez tous les textes de Véronique Brésil ici !

Découvrez également tout le travail de Véronique sur son blog ! 

3 réflexions au sujet de « Conseillère pour iPagination : Véronique Brésil »

  1. La douleur sous-jacente de votre écriture me touche beaucoup et vos critères de sélection me semblent essentiels. Ecrire peut être tant de choses! Je me souviens d’un magnifique poème de Charles Juliet que je donnais en prélude aux personnes présentes à mon atelier d’écriture. Chacun(e) trouvait en écho la raison qui justifiait sa présence.
    Je vous souhaite une écriture apaisée et la concrétisation de vos rêves.
    Nicole

Laisser un commentaire