Archives par mot-clé : portrait

Coup de coeur musical et hommage à Michel Delpech

michel-delpech-prunflirt_198927

J’ai connu Michel Delpech quand son 45 T  » Pour un flirt  » est sorti C’était en 1971, l’époque de Salut Les Copains, celle des yéyés, de Cloclo, de Johnny, d’Eddy et de Dick… Les robes raccourcissaient, les pattes des cheveux s’allongeaient, celles des pantalons s’élargissaient, dans les  » Surprise Party » on twistait, on dansait le rock. Les chansons douces étaient plutôt l’affaire de chanteuses comme Françoise Hardy ou Marie Laforêt.

Michel Delpech a fait figure d’O.V.N.I dans le paysage musical masculin à cette période. La sortie de « Chez Laurette » en 1965 puis « Wight is Whight » adoucit l’atmosphère survoltée et changea sensiblement la donne. Chanteur de charme, romantique à la voix nostalgique, ce beau garçon au doux sourire fit craquer toutes les filles. Dans les boums, les garçons firent un carton plein, entrainant leurs amies dans des slows langoureux.

J’étais comme les autres… amoureuse de lui…

images

Le temps passa, la vie apporta son lot de doutes et d’aléas. Michel Delpech prit son souffle pour les contourner, se rapprochant de valeurs de vie familiales et mystiques. « Le chasseur« , le Loir et Cher » illustrent ce retour aux sources.

Puis il éprouva le besoin de prendre du recul, on le vit moins mais chaque retour démontrait l’affection des français pour ce chanteur dont les chansons faisaient partie du patrimoine hexagonal.

La maladie l’affecta, son combat et surtout l’impression de sagesse dégagée par cet homme aux portes de la mort forcèrent l’admiration. La  faucheuse a gagné bien sûr, mais Michel laisse derrière lui ce je ne sais quoi qui fait qu’on a l’impression qu’il a suivit le chemin avec sérénité.

Michel-Delpech-en-mars-2014_exact1024x768_p

Michel Delpech fut l’ami doux…l’amoureux doux…le chanteur doux…. Pour illustrer deux périodes de sa vie de cet homme inoubliable, j’ai choisi deux vidéos : la première est ancienne, c’est un duo avec Françoise Hardy. La bande son n’est pas bonne, les paroles sont mal calées mais qu’importe ! la chanson est belle !

(Merci à Stephan Mary pour le tuyau…)

La deuxième est la dernière vidéo de Michel Delpech, extraite du conte musical « Dolly Bibble »…troublante…

Coup de coeur musical à Maleck : Une invitation au voyage…

 

maleck 1

Maleck,  patronyme Lahbib , est un auteur musicien interprète français, parisien et chanteur du monde.

Ce multi instrumentiste ( guitare, piano, flûte de pan, charango, percussions africaines) autodidacte talentueux et humble, a tout d’abord débuté par la musique, puis les mots se sont imposés d’eux-mêmes, venant enrichir son univers folk-blues-jazz- pop-classique et lui valant de belles rencontres musicales.

La musique de Maleck, son groove et ses rythmes ensoleillés sont clairement une incitation au voyage. Sa voix et ses instruments ne font qu’un et l’originalité de ses paroles ne peuvent laisser indifférent.

maleck 2

Remarqué dans plusieurs tremplins, il se produit sur les scènes de cabarets, de cafés concerts et de divers festivals. C’est à l’occasion des « Nuitées Vagabondes » 2015 de Langeais, dont il fut le lauréat, que j’ai découvert cet artiste d’exception.

Faites comme moi vos bagages et embarquons  pour un voyage en Afrique, au cours duquel j’ai le plaisir de partager avec vous :

 » YEMA AFRICA »

issu de l’album ‘L’ange Messenger »( 2014)

Coup de coeur musical à Thomas Dutronc.

1-thomas-dutronc

Rassurez-vous je ne vais pas vous faire la biographie de Thomas Dutronc, fils de…et de…. Tout le monde la connait et franchement cela n’est intéressant que pour  comprendre qu’il a pris à la naissance et au fil de sa vie, la sensibilité de sa mère et le flegme déjanté de son père.

Le reste, sa génialissime façon de jouer de la guitare jazz manouche digne de Birelli Lagrène, son allure de chouette copain, son énergie en concert et ses mises en scènes un peu loufoques, il n’y a qu’en allant le voir qu’on peut les apprécier à leurs justes mesures.

photo_1329727674

Il ne chante pas très fort, mais toujours très juste, ça c’est maman… Il n’articule pas toujours mais de mieux en mieux, ça c’est papa… Pourtant le charme, la simplicité, la sympathie, le partage avec le public et avec ses musiciens, les textes superbes, la musique magnifique, c’est le talent de  Thomas Dutronc en personne…

Ce soir j’ai choisi de vous faire écouter un extrait de son dernier album sorti fin mai 2015 : « Eternel jusqu’à demain« , un troisième album plus en profondeur, plus intense, plus intime, dont il est très fier : une inspiration très pop londonienne mêlée de jazz manouche, une histoire d’amis ( dont Mathieu Chedid) un duo avec son père.

Voici « Allongés dans l’herbe« 

Coup de coeur musical à un auteur compositeur : Benoit Dorémus.

Capture d’écran 2015-10-15 à 21.37.02

Je vous le dis tout de go, je n’avais jamais entendu parler de Benoit Dorémus avant lundi dernier. Il a fallu que j’aille applaudir ( à m’en donner mal aux mains) Monsieur Cabrel, à qui je consacrerai bientôt un coup de coeur musical, pour que je découvre en première partie cet auteur-compositeur-interprète de talent. Cabrel ne s’y est pas trompé…

Une influence à la fois « Renaud » et « Renan Luce », cet héritier de la galaxie Brel- Gainsbourg-Renaud-Souchon est un conteur d’histoires, de l’intime à la politique, du social au romantique.

img1289395999

Ses chansons sont tendres et bienveillantes, ironiques et ludiques, parfois même érotiques.Alors nous, public, on s’attendrit en écoutant ce beau gosse « arpéger » sur sa guitare, des aventures tragi-comiques.

Ce soir, j’ai choisi de vous faire découvrir : «  Tu dors à contre-jour »

C’et beau non ?

Coup de coeur musical : Raphaël Portland

Raphaël Portland a tout d’un grand.

fc6480cc5204e1dedd8b683752c36b42
Raphaël Portland

Auteur-compositeur-interprète multi-instrumentiste, Raphaël Portland se positionne comme un artiste indépendant de la nouvelle scène. Il a l’élégance de ses mots et le charme de sa musique: virile et romantique. Des textes transpirant la sincérité sur le thème de l’amour et de ses revers de fortune, un univers musical « pop noire » qui mélange sans complexe beats hip-hop, guitares rock et synthés 80’s, ont donné naissance à de magnifiques chansons reflétant l’influence de poètes de la chanson française tels que Benjamin Biolay, Bashung ou Gainsbourg. « La musique m’a permis de me libérer«  sont les propres mots de cet iPaginauteur à découvrir et à partager sans modération…

Raphaël entamera une série de concerts fin 2013 dans la région Rennaise, puis se déplacera dans plusieurs villes de France, notamment sur Paris.

Entrez dès maintenant dans l’univers époustouflant de Raphaël Portland et découvrez un de ses titres: « Boxeur ».

Son compte d’auteur sur iPagination.

youtube4

BOXEUR

 

 T’es sublime dans ta robe blanche

Inconnue qui m’attise

Inconnue qui m’étanche

Qui fait monter la mise

T’es belle quand je flanche

Belle, quand tu me dévalises

Mais t’as pas été franche

Non, t’as pas été franche

Tu m’as poussé sur la planche

T’avais un couteau dans la manche

T’étais belle comme un cœur

Tu m’as mis K.O. comme un boxeur

Je me suis perdu, c’est bien ma veine

Dans les rues d’Athènes

Ville de rêves de revanche

Qui me tient à sa guise

Qui me tient dans ses hanches

Les nuits où je me grise

Les nuits où tu me branches

Dans un long strip-tease

Mais y’a ton rouge à lèvres sur le col de sa chemise

Tu m’as poussé dans ma valise

Notre amour s’enlise

T’étais belle comme un cœur

Tu m’as mis K.O. comme un boxeur

Je me suis perdu, c’est bien ma veine

Dans les rues d’Athènes

T’étais belle comme un cœur

Tu m’as mis K.O. comme un boxeur

Je me suis perdu, c’est bien ma veine

Dans les rues d’Athènes

IpaginaSon vous invite sur un banc.

 

affiche de Bluewriter
affiche de Bluewriter

Votre lectrice du jour : Sortilège

***

 » A m’asseoir sur un banc cinq minutes avec toi

A regarder les gens tant qu’y’en a… »

Et si nous nous asseyions à côté de cette vieille dame ? Son esprit n’est plus tout à fait là, mais elle est encore assise sur le banc de la vie.

Un texte qui fait référence à la solitude et aux perturbations qui entachent la fin de vie, mais en même temps, nous pouvons choisir d’y lire   » L’envie instinctive jusqu’au bout  » et le besoin des autres, celui de parler, de voir, de se fondre dans un monde qui échappe un peu plus chaque jour. Pourtant la vie est toujours là….

Une réflexion très humaine de Christine Millot-Conte, sur notre attitude face à cette future NOUS…   » Casquette bien bas à notre Gavroche-Christine pour cette poésie-cri, sélectionnée par Malayalam, conseiller du site.

La voix de Sortilège y ajoute toute sa profondeur…

1530777599

***

LA VIEILLE SUR UN BANC

– Christine Millot-Conte –

***

***

Toute seule sur son banc avec ses fêlures

elle a atteint son point de rupture

Elle sait plus trop bien son futur

alors elle reste là à compter ses brisures

***

Dans sa tête, ça se bouscule tous ces murmures

qui lui serinent sans cesse ses mésaventures

alors elle reste assise avec ses déchirures

perdue dans le dédale de ses meurtrissures

***

Parfois, elle invective un passant

ça dépend des jours, ça dépend du vent

elle parle toute seule pour la joie des enfants

elle sait plus conjuguer sa vie au présent

***

Elle fait un peu peur à ces bonnes gens

qui la croisent là, toute seule sur son banc

Son esprit n’a pas supporté les ouragans

qui se sont abattus sur ses ans

***

Elle vient là tous les matins

avec son sac rempli de chagrins

et ses yeux qui se sont éteints

elle a perdu de sa vie, le chemin

***

Elle sera là encore demain

sous l’oeil amusé de tous les gamins

qui jouent au foot sur le terrain

et personne ne viendra lui tendre la main

***

Source de l’image : http://venise.blogs.sudouest.fr/tag/bancs

 

 

 

 

 

 

 

Coup de coeur musical à Jeanne Chéral et son piano.

 

photo-2

Ce n’est pas par hasard que Jeanne Chéral a choisi une couleur piano voix pour son dernier album  » Histoire de J « . Elle aime dire qu’elle l’a voulu hommage à Véronique Sanson : Des mélodies douces, de superbes textes, et une voix sur un piano.

Il n’y a qu’à entendre la longue introduction sur le premier titre de l’album « J’ai faim » pour percevoir l’omniprésence du piano. Un retour aux sources de ce qui faisait la musique de Jeanne à ses débuts.

Unknown

Dans cet album de la maturité, Jeanne n’a pas peur d’exprimer ses sentiments. Elle se livre à travers des textes passionnés et raconte les sentiments qui l’animent en tant que femme.

Cet album on l’aime dès la première écoute… Laissez-vous surprendre par Jeanne Chéral à travers ses merveilleuses chansons.

J’ai choisi de vous faire écouter 25 minutes du concert d’avril 2015 à Nantes :  » HISTOIRE DE J ». Elle est heureuse sur scène la blanche Jeanne…elle est heureuse , cela se voit… et elle nous rend heureux… forcément…