Archives par mot-clé : ipaginacoeur

Pour un Noël Magique

En ce début décembre, iPaginablog relaie une lettre d’Ellya.

Sur iPagination, Ellya s’occupe de la coordination des ateliers d’écriture ainsi que du dispositif Licorne qui vise à prendre en compte les textes non commentés afin de les transmettre au comité de lecture. 

Bonjour à tous,

Je m’adresse à vous au travers de cette lettre ouverte en espérant toucher votre coeur, et que de ce fait, vous participerez à cette belle initiative.

En cliquant ici  vous arriverez sur un site dédié à offrir un noël magique aux enfants à l’hôpital.

Comment faire ? C’est très simple. Il vous suffit de cliquer sur le lien ci-dessus, de vous inscrire sur le site (nom, adresse mail), de voter pour l’hôpital de votre choix (dans la liste), de laisser un message de soutien aux enfants, et bien sûr au corps médical. Chaque message correspond à 1 euro reversé par les magasins de jouets participants afin d’offrir les cadeaux dont rêvent ces chérubins. On espère atteindre les 25.000 messages afin d’offrir 25.000 euros de cadeaux aux enfants hospitalisés.

Messages d’espoir, pour une belle journée
Messages d’espoir, pour une belle journée

Vous recevrez un mail confirmant votre inscription et un autre pour solliciter vos amis à aller voter pour l’hôpital pour enfant de leur choix.

Cela ne vous coûtera pas d’argent, cela fait plusieurs années que je le fais.

Le matin de noël, les enfants reçoivent la visite du Père Noël qui distribue les cadeaux. Quelques jours après, vous recevrez un email contenant les photos de la remise des cadeaux.

Ensemble, pour un peu de légèreté au cœur
Ensemble, pour un peu de légèreté au cœur

Merci de participer massivement ! C’est un très beau geste pour les bambins, ainsi que pour le corps médical qui oeuvre chaque jour à leur bien être.

N’hésitez pas à partager sur les réseaux sociaux, plus nous serons nombreux à participer, plus il y aura de cadeaux. Il s’agit d’une opération sur les hôpitaux pour enfants en France et en Belgique.

À votre bon coeur, je compte sur vous, et eux aussi.

Ellya.

Ipagina’Son décline les saisons du coeur.

affiche de Bluewriter
affiche de Bluewriter

Votre lectrice du jour : Myriam Moix

 

Le poème lu aujourd’hui se décline au rythme des saisons du coeur. Fort par l’expression du ressenti, doux par le romantisme du propos, harmonieux par l’enchaînement des alexandrins, il berce le lecteur au fil des illusions perdues.

Une plume légère que celle de Lilas,  ronde et généreuse, dont il nous plait de suivre les pleins et les déliés. Nous sommes suspendus à la musique de ses mots d’amour.  Il vient,  passe et trépasse au fil des saisons de la vie

Ce très beau poème a été sélectionné par un conseiller du site ipagination et vous est lu par Myriam.

 

jausmai

COURRIER DU COEUR

 – Lilas –


Je ne t’écrirai plus, mes larmes ont séché

Et la sombre douleur qui étreignait mon âme

Ce cilice de feu à la face de flamme

Est tombé désormais de mon corps éploré.

**

Chacun de tes soupirs m’enseignait les étoiles

Et chaque battement réinventait mes jours

Le divin abandon couronnait mes amours

Que la nuit recouvrait de ses pudiques voiles

**

Au printemps tu me fis succomber dans les bras

D’un autre coeur aimant à la même mesure

D’un feu qui consuma de sa douce morsure

Mon âme éclose en fleur après les grands frimas

**

Chaque jour s’envolait ainsi qu’une colombe

Caresse l’air du temps d’un souffle de douceur

Suave et nonchalante où nos deux corps vainqueurs

Célébraient la saison du muguet dans la combe

**

A l’été la nature exultait dans le soir

Des roses le parfum se posait sur nos lèvres

Nous partagions à deux les estivales fièvres

Qui donnent des couleurs à l’amour dans le noir

**

Puis bientôt vint l’automne aux heures pluvieuses

Où son coeur s’éloigna sans espoirs de retour

Te brisant en morceaux de ciel au point du jour

Laissant en souvenir des larmes ébrieuses

**

Je ne t’écrirai plus mon coeur il n’est plus temps

Nous entrons en hiver aux mortelles gelures

Tu ne me feras plus courir les aventures

J’y suis bien décidée… Au moins jusqu’au printemps

La fête de la musique sur iPagination

 

fete-de-la-musique-france-ipagination

La fête de la musique, c’est un peu tous les jours sur iPagination.

iPagination s’attache à promouvoir tous les arts qui honorent les mots, créent des ponts et des possibles créatifs… Voici un petit florilège des talents du site pour la richesse de leurs documents :

 

L’hommage :

  Notre première intention va vers Pascal Germanaud qui nous a quitté  et à qui nous adressons en ce jour une pensée très émue.

Les pionniers :

 Pauldo alias Paul Carlotti

Présents dès la première heure sur le site, ils ont permis d’installer notre souhait de voir la musique se propager dans les couloirs iPaginatifs. Tout d’abord, nous avons pu compter sur l’apport de Pauldo – qui incarne l’amour et la passion de la musique en partage –, lequel a composé des musiques pour plusieurs auteurs, y compris pour la bande annonce du livre d’Aurélie Airoude, « La femme du lac rouge ».

5fc72b06e94da3f78faa3018093d2203

Il y a aussi le charme d’Agathe et ses réalisations touchantes, celle qui parle pour ceux qui ne peuvent pas se faire entendre, avec beaucoup de justesse et de talent, que vous pouvez retrouver sur l’iPaginablog avec ses sélections « Coup de cœur » en cliquant ici !

Les partenaires :

 logolmb-Copie

Parce que les talents sont faits pour se rencontrer, se croiser, élaborer et bâtir des projets communs, notre partenariat avec « La maison bleue » permet d’élaborer de très nombreuses passerelles artistiques avec iPagination, et il n’est pas rare que nos artistes et auteurs respectifs se croisent, migrent, reviennent avec des co-créations superbes, comme c’est le cas avec Audrey Soulié que l’on a encore retrouvée en flagrant délit de talent sur un superbe texte de David Ajchenbaum, « Le dos d’un éléphant ».

Laurent Pigeault

Il y a aussi la musique pour faire bouger les lignes et susciter toutes les solidarités. C’est ce que nous avons initié avec Laurent Pigeault et sa formidable association Pacir. Ainsi, de nombreux auteurs deviennent partie intégrante de projets solidaires, lesquels viennent en appui à des causes qui nous touchent particulièrement. Deux projets ont déjà vu le jour conjointement avec iPagination : « Les fables de La Fontaine » avec l’association « Haiti, la vie continue » et le tout dernier projet réalisé en soutien à l’UNICEF avec cette autre comédie musicale, « The Voices-Iférées » dont nous attendons les captations avec impatience pour partager avec vous l’implication des iPaginauteurs dans ce projet : Tippi Rod, AnneB, Matt Samuel, Mathieu Jaegert, Darklulu et notre regretté Pascal Germanaud.

Les pros :

3f375a528754401abd8193493bf1e3cc

Les pros ou semi-pros, aux portes des maisons de disques, sont aussi à découvrir et à soutenir plus que jamais. Vous pourrez ainsi croiser sur iPagination le groupe de rap A2 qui vient de sortir son premier album Bipolaire, accessible à bas prix sur i-Tunes.

 Raphael

Nous partageons sans réserve les créations du très remarqué Raphaël Portland, qui rencontre déjà un vrai engouement auprès des internautes. N’hésitez pas à lui apporter votre soutien en vous rendant sur sa page Noomiz !

 

Il y a également :

AimeMotion, musicien au sein du groupe des Briques Bleues depuis 10 ans à Clermont Ferrand.

Ceux dont les textes ont déjà été mis en voix par Mary et Liliane Baron, Et tous les auteurs qui ne demandent qu’à travailler avec vous : Mary, DanielAdams06, Liliane Baron, Angélique, Alonzo, Dyane, Olgir, Yamae, Frédéric Cogno, Hervé, Tevy 4562, Christian Carpentier, CV, GrungeWriter, Hervé, Franek, Sara Valentine, Madeline Toppnorth, Shangry, Hakim, Kuran Richard, AliceZGauthier, Laurent_M , Séditiamor, Robert Shenon, Sébastienauteur, Mllzdream, Ponticelli, Marc_Keting, Edwige Devillebichot, Philippe Sabardu, Seb365, LouiseHudon, Doris, Anne S Giddey, Djan, Yan, Judith Ouaknin et bien d’autres auteurs encore à découvrir dans les iPages du site !

 

iPaginaSon ou la lecture du quotidien…

Cette semaine, des textes sur le thème du quotidien…

affiche de Bluewriter
affiche de Bluewriter

iPaginaSon et son équipe se dévoilent ici

 

Naïade nous propose un texte de Marcel Faure, sélectionné par Bluewriter.

Bonheur paradoxal

Chaque jour construit de mes mots

De mes mains

Mon bonheur si profond

Devrais-je m’en excuser

Oui certainement

Si je vous ai blessé

Mais qu’y puis-je

Si chaque goutte de rosée

M’offre le nectar de la terre

À qui dois-je en demander pardon

Toujours au centre de mes pulsations

Mon corps ce récepteur immense

Plie sous le poids des ans

Si l’armature craque la voile tient le vent

Et les rives défilent

Adoucies par le temps

Je sais les corps écartelés

La faim les coups le mépris

Et le goût du sang dans la gorge

Les décombres fumants et la putréfaction

Et partout continue l’hécatombe

Je suis dans l’arc-en-ciel

Parmi les larmes éclatées

Le sel et l’eau

La vie

Je suis heureux et je saigne

Tandis que Christian a choisi un texte de Brune, sélectionné de Véronique Brésil

Grève de train de vie

Il y a quelques années, j’ai sauté du train des voyageurs de la vie. Le train-train m’exaspérait. Je m’interrogeais : « Quel train de vie menais-je ? ».
Certes, pas grand train et pourtant je vivais mal le train soutenu de l’existence. Pourquoi tout le monde allait-il à fond de train ? 
Urgence : quitter l’Express pour un train de Sénateur, le Corail ne me seyant guère.
Alors, sans crier gare, j’ai tiré le signal d’alarme pour stopper les machines, mes machines.
D’aucuns m’ont rebaptisée Micheline ; certains ont prétendu que je déraillais ; d’autres encore m’ont vociféré : « Gare à toi ! ».
Je suis restée longtemps à quai, station Invalides, sur mon train arrière, scrutant les passagers.
Je n’avais plus d’entrain. Mon esprit était entré en gare désaffectée. Plus rien, aucune idée ne se profilait à l’horizon. Rien, rien d’autre qu’un épais brouillard sur le paysage de ma survie.
Alors que je donnais à tous l’impression de ne pas en ficher une rame, je pagayais à tout va dans l’espoir de trouver le chef de gare qui m’indiquerait l’itinéraire.
Quelle voie emprunter pour trouver la gare, la gare de triage de mes angoisses où je pourrais raccorder les wagons de ma pensée ? Qui pourrait m’aider à trouver la voie, ma voie ? Comment sortir de cette voie de garage ?
Alors, au détour d’une artère, mon regard s’est figé sur une plaque. L’ombre d’un soupçon de pensée drôle : livrer mon esprit sclérosé, m’a, sans nul doute, conduite à franchir le marchepied.
La pérégrination intérieure a commencé : je suis entrée en collision avec moi-même.
Après un long cheminement non dénué d’embûches, j’ai allégé mes bagages d’un bon nombre de futilités.
Voyant le bout du tunnel, j’ai repris le train en marche aller simple, destination unique, certes… mais desservant toutes les stations de mes envies et désirs.
Je suis redevenue boute-en-train…

 

Rejoignez-nous sur la chaine Youtube iPagination pour découvrir, entre autres, certains textes en vidéo…

Le projet iPaginaSon… Et la fête commence !

iPaginaBlog est heureux de vous présenter le projet iPaginaSon

et son équipe que vous retrouvez tous les samedis, depuis le 14 juin 2014, 

pour des lectures de textes choisis par les lecteurs, dans les sélections des conseillers.

Des lectures pour une autre transmission, un autre chemin de passage entre les mots et les coeurs, les textes et les esprits. 

iPaginablog invite ces drôles d’oiseaux à se poser sur votre épaule pour venir vous raconter des histoires à l’oreille, et vous mener ailleurs… 

ipaginason logo
Affiche de Bluewritter

 

L’équipe d’iPaginaSon

Myriam

Christian

Agathe

Firenz