Archives de catégorie : Coup de coeur musical

Coup de coeur musical et hommage à Michel Delpech

michel-delpech-prunflirt_198927

J’ai connu Michel Delpech quand son 45 T  » Pour un flirt  » est sorti C’était en 1971, l’époque de Salut Les Copains, celle des yéyés, de Cloclo, de Johnny, d’Eddy et de Dick… Les robes raccourcissaient, les pattes des cheveux s’allongeaient, celles des pantalons s’élargissaient, dans les  » Surprise Party » on twistait, on dansait le rock. Les chansons douces étaient plutôt l’affaire de chanteuses comme Françoise Hardy ou Marie Laforêt.

Michel Delpech a fait figure d’O.V.N.I dans le paysage musical masculin à cette période. La sortie de « Chez Laurette » en 1965 puis « Wight is Whight » adoucit l’atmosphère survoltée et changea sensiblement la donne. Chanteur de charme, romantique à la voix nostalgique, ce beau garçon au doux sourire fit craquer toutes les filles. Dans les boums, les garçons firent un carton plein, entrainant leurs amies dans des slows langoureux.

J’étais comme les autres… amoureuse de lui…

images

Le temps passa, la vie apporta son lot de doutes et d’aléas. Michel Delpech prit son souffle pour les contourner, se rapprochant de valeurs de vie familiales et mystiques. « Le chasseur« , le Loir et Cher » illustrent ce retour aux sources.

Puis il éprouva le besoin de prendre du recul, on le vit moins mais chaque retour démontrait l’affection des français pour ce chanteur dont les chansons faisaient partie du patrimoine hexagonal.

La maladie l’affecta, son combat et surtout l’impression de sagesse dégagée par cet homme aux portes de la mort forcèrent l’admiration. La  faucheuse a gagné bien sûr, mais Michel laisse derrière lui ce je ne sais quoi qui fait qu’on a l’impression qu’il a suivit le chemin avec sérénité.

Michel-Delpech-en-mars-2014_exact1024x768_p

Michel Delpech fut l’ami doux…l’amoureux doux…le chanteur doux…. Pour illustrer deux périodes de sa vie de cet homme inoubliable, j’ai choisi deux vidéos : la première est ancienne, c’est un duo avec Françoise Hardy. La bande son n’est pas bonne, les paroles sont mal calées mais qu’importe ! la chanson est belle !

(Merci à Stephan Mary pour le tuyau…)

La deuxième est la dernière vidéo de Michel Delpech, extraite du conte musical « Dolly Bibble »…troublante…

Coup de coeur musical à l’année nouvelle…

L’année 2015 a été difficile pour notre pays. Elle l’a été pour plusieurs d’entre nous à titre personnel. Nous avons mille raisons de perdre espoir et de faire triste mine, mais c’est sans compter sur la nature humaine et sa capacité à espérer.

Alors chaque année, la tradition veut que l’on souhaite les meilleures choses pour l’année à venir à nos amis et à nos proches.

Je vous les souhaite de tout coeur, mais aujourd’hui mon attention est tournée vers le monde auquel je prodigue des voeux de Tolérance, de Respect et d’Amour.

Je vous offre ces trois vidéos, comme les trois voeux magiques d’un conte :

Des enfants pour l’ESPOIR…

( la chorale des enfantastiques)

 

Bourvil pour le RIRE, le BONHEUR et la SIMPLICITE…

 

Une chanson des îles pour la DANSE, la MUSIQUE, le PARTAGE et la FRANCOPHONIE…

SOYEZ ET RENDEZ HEUREUX !!!

Coup de coeur musical à Maleck : Une invitation au voyage…

 

maleck 1

Maleck,  patronyme Lahbib , est un auteur musicien interprète français, parisien et chanteur du monde.

Ce multi instrumentiste ( guitare, piano, flûte de pan, charango, percussions africaines) autodidacte talentueux et humble, a tout d’abord débuté par la musique, puis les mots se sont imposés d’eux-mêmes, venant enrichir son univers folk-blues-jazz- pop-classique et lui valant de belles rencontres musicales.

La musique de Maleck, son groove et ses rythmes ensoleillés sont clairement une incitation au voyage. Sa voix et ses instruments ne font qu’un et l’originalité de ses paroles ne peuvent laisser indifférent.

maleck 2

Remarqué dans plusieurs tremplins, il se produit sur les scènes de cabarets, de cafés concerts et de divers festivals. C’est à l’occasion des « Nuitées Vagabondes » 2015 de Langeais, dont il fut le lauréat, que j’ai découvert cet artiste d’exception.

Faites comme moi vos bagages et embarquons  pour un voyage en Afrique, au cours duquel j’ai le plaisir de partager avec vous :

 » YEMA AFRICA »

issu de l’album ‘L’ange Messenger »( 2014)

Coup de coeur musical à Thomas Dutronc.

1-thomas-dutronc

Rassurez-vous je ne vais pas vous faire la biographie de Thomas Dutronc, fils de…et de…. Tout le monde la connait et franchement cela n’est intéressant que pour  comprendre qu’il a pris à la naissance et au fil de sa vie, la sensibilité de sa mère et le flegme déjanté de son père.

Le reste, sa génialissime façon de jouer de la guitare jazz manouche digne de Birelli Lagrène, son allure de chouette copain, son énergie en concert et ses mises en scènes un peu loufoques, il n’y a qu’en allant le voir qu’on peut les apprécier à leurs justes mesures.

photo_1329727674

Il ne chante pas très fort, mais toujours très juste, ça c’est maman… Il n’articule pas toujours mais de mieux en mieux, ça c’est papa… Pourtant le charme, la simplicité, la sympathie, le partage avec le public et avec ses musiciens, les textes superbes, la musique magnifique, c’est le talent de  Thomas Dutronc en personne…

Ce soir j’ai choisi de vous faire écouter un extrait de son dernier album sorti fin mai 2015 : « Eternel jusqu’à demain« , un troisième album plus en profondeur, plus intense, plus intime, dont il est très fier : une inspiration très pop londonienne mêlée de jazz manouche, une histoire d’amis ( dont Mathieu Chedid) un duo avec son père.

Voici « Allongés dans l’herbe« 

Coup de coeur musical et hommage à Paris.

 

loups-attaquent-nouveau-en_35bdl_1kpvvw

LES LOUPS SONT ENTRES DANS PARIS

La chanson, créée en 1967 était incluse dans le second 33 tours de Serge Reggiani, qui l’a interprétée la même année sur la scène de Bobino, rencontrant un fort succès

La chanson est communément admise comme une allégorie de l’avancée de l’armée allemande vers Paris, et une ode à la Résistance. Serge Reggiani aurait toutefois démenti cette interprétation : la chanson a été écrite suite à un fait divers entendu à la radio, l’entrée de loups à Madrid et le texte serait à prendre au pied de la lettre. 

Quoi qu’il en soit, cette chanson est lourde de signification malheureusement en cette  année 2015. Elle a été interprétée par Catherine Ringer et Patrick Bruel à la soirée de soutien à Charlie Hebdo et aux victimes de l’attentat subi par le journal, le 11 janvier 2015.

Elle est de nouveau  tristement d’actualité depuis vendredi 13 novembre.

Les hommes avaient perdu le goût
De vivre, et se foutaient de tout
Leurs mères, leurs frangins, leurs nanas
Pour eux c´était qu´du cinéma
Le ciel redevenait sauvage,
Le béton bouffait l´paysage… d’alors

Les loups, ououh! ououououh!
Les loups étaient loin de Paris
En Croatie, en Germanie
Les loups étaient loin de Paris
J´aimais ton rire, charmante Elvire
Les loups étaient loin de Paris.

Mais ça fait cinquante lieues
Dans une nuit à queue leu leu
Dès que ça flaire une ripaille
De morts sur un champ de bataille
Dès que la peur hante les rues
Les loups s´en viennent la nuit venue… alors

Les loups, ououh! ououououh!
Les loups ont regardé vers Paris
De Croatie, de Germanie
Les loups ont regardé vers Paris
Cessez de rire, charmante Elvire
Les loups regardent vers Paris.

Et v´là qu´il fit un rude hiver
Cent congestions en fait divers
Volets clos, on claquait des dents
Même dans les beaux arrondissements
Et personne n´osait plus le soir
Affronter la neige des boulevards… alors

Des loups ououh! ououououh!
Des loups sont entrés dans Paris
L´un par Issy, l´autre par Ivry
Deux loups sont entrés dans Paris
Cessez de rire, charmante Elvire
Deux loups sont entrés dans Paris.
Le premier n´avait plus qu´un œil
C´était un vieux mâle de Krivoï
Il installa ses dix femelles
Dans le maigre square de Grenelle
Et nourrit ses deux cents petits
Avec les enfants de Passy… alors

Cent loups, ououh! ououououh!
Cent loups sont entrés dans Paris
Soit par Issy, soit par Ivry
Cent loups sont entrés dans Paris
Cessez de rire, charmante Elvire
Cent loups sont entrés dans Paris.

Le deuxième n´avait que trois pattes
C´était un loup gris des Carpates
Qu´on appelait Carêm´-Prenant
Il fit faire gras à ses enfants
Et leur offrit six ministères
Et tous les gardiens des fourrières… alors

Les loups ououh! ououououh!
Les loups ont envahi Paris
Soit par Issy, soit par Ivry
Les loups ont envahi Paris
Cessez de rire, charmante Elvire
Les loups ont envahi Paris.

Attirés par l´odeur du sang
Il en vint des mille et des cents
Faire carouss´, liesse et bombance
Dans ce foutu pays de France
Jusqu´à c´que les hommes aient retrouvé
L´amour et la fraternité…. alors

Les loups ououh! ououououh!
Les loups sont sortis de Paris
Soit par Issy, soit par Ivry
Les loups sont sortis de Paris
J’aime ton rire, charmante Elvire
Les loups sont sortis de Paris
J´aime ton rire, charmante Elvire
Les loups sont sortis de Paris…

 

Coup de cœur musical contre l’indifférence.

indifférence

Loin de possibilité de création d’un nouvel article, j’ai choisi de vous proposer de nouveau ce coup de cœur musical autour du thème de l’indifférence, à partir de cette chanson co-signée par Maurice Vidalain en 1977 et  interprétée de façon magistrale par Gilbert Bécaud (1927-2001).

Pourquoi cette chanson ancienne ? J’aurais pu favoriser « Pas l’indifférence » de J.J. Goldman, chantée par ZAZ, ou un slam plus actuel de Grand Corps Malade…

La raison est simple: « Qu’en est-il 37 ans tard »

Les associations caritatives nous rappellent chaque année que des hommes et des femmes vivent dans la pauvreté, que des enfants meurent de myopathie ou de maladies orphelines. Nous nous donnons meilleure conscience en apportant notre contribution et puis nous passons à autre chose.

Ecoutez  avec moi cette chanson magnifique, visionnez cette vidéo jusqu’au bout, les paroles illustrent d’elles-mêmes une plaie sociale de plus en plus béante.

Et ENSEMBLE mobilisons-nous de façon durable…

———–

L’INDIFFERENCE

http://www.youtube.c om/watch?v=H5AL8hEVyaE

Les mauvais coups, les lâchetés

Quelle importance

Laisse-moi te dire

Laisse-moi te dire et te redire ce que tu sais

Ce qui détruit le monde c´est :

L´indifférence

Elle a rompu et corrompu

Même l´enfance

Un homme marche

Un homme marche, tombe, crève dans la rue

Eh bien personne ne l´a vu

L´indifférence

images copie

 L´indifférence

Tu es l´agneau, elle est le loup

L´indifférence

Un peu de haine, un peu d´amour

Mais quelque chose

L´indifférence

Chez toi tu n´es qu´un inconnu

L´indifférence

Tes enfants ne te parlent plus

L´indifférence

Tes vieux n´écoutent même plus

Quand tu leur causes

Vous vous aimez et vous avez

Un lit qui danse

Mais elle guette

Elle vous guette et joue au chat à la souris

Mon jour viendra qu´elle se dit

L´indifférence

images copie

 L´indifférence

Tu es l´agneau, elle est le loup

L´indifférence

Un peu de haine, un peu d´amour

Mais quelque chose

L´indifférence

Tu es cocu et tu t´en fous

L´indifférence

Elle fait ses petits dans la boue

L´indifférence

Y a plus de haine, y a plus d´amour

Y a plus grand-chose

L´indifférence

Avant qu´on en soit tous crevés

D´indifférence

Je voudrais la voir crucifier

L´indifférence

Qu´elle serait belle écartelée

L´indifférence

 

 

 

Coup de coeur musical à un auteur compositeur : Benoit Dorémus.

Capture d’écran 2015-10-15 à 21.37.02

Je vous le dis tout de go, je n’avais jamais entendu parler de Benoit Dorémus avant lundi dernier. Il a fallu que j’aille applaudir ( à m’en donner mal aux mains) Monsieur Cabrel, à qui je consacrerai bientôt un coup de coeur musical, pour que je découvre en première partie cet auteur-compositeur-interprète de talent. Cabrel ne s’y est pas trompé…

Une influence à la fois « Renaud » et « Renan Luce », cet héritier de la galaxie Brel- Gainsbourg-Renaud-Souchon est un conteur d’histoires, de l’intime à la politique, du social au romantique.

img1289395999

Ses chansons sont tendres et bienveillantes, ironiques et ludiques, parfois même érotiques.Alors nous, public, on s’attendrit en écoutant ce beau gosse « arpéger » sur sa guitare, des aventures tragi-comiques.

Ce soir, j’ai choisi de vous faire découvrir : «  Tu dors à contre-jour »

C’et beau non ?