Archives par mot-clé : Art

La vie nocturne des livres

Ne vous êtes-vous jamais demandé ce qui pouvait bien se passer dans une librairie une fois la nuit tombée et les ouvrages livrés à eux-mêmes ?

C’est ce que nous propose une vidéo réalisée à la librairie Type à Toronto, sise au 883, rue Queen Ouest Toronto, Ontario, qui montre exactement ce que tous les bibliophiles ont secrètement souhaité voir exister.

Book Tim Burton

Plus de 4 000 000 de visionnages sur Youtube concernant un clip d’ 1mn50 sur une librairie, ça interpelle nécessairement. Et cette audience surprenante est à mettre au crédit de Sean Ohlenkamp son réalisateur, mais pas que. Comptez avec ce premier talent, quelque 28 volontaires, ainsi que l’apport de Grayson Matthews qui signe une musique envoûtante.

« The Joy of Books » est une brillante vidéo, empreinte de magie, réalisée grâce à une habile animation en stop-motion. Un travail énorme confie le réalisateur : « Très long et fatigant. Nous avons dû attendre que Type ferme à 18 heures, et dès que les portes étaient verrouillées, nous sommes allés travailler au « démantèlement » de leur librairie. Nous avons travaillé toute la nuit jusqu’à ce qu’elle rouvre à 10 heures le lendemain. Nous avons fait cela durant quatre nuits. » Un travail qui s’apprécie à sa juste valeur :

Dans un de nos précédents articles « Librairies : donner vie aux couvertures de livres », nous signalions de nouveaux élans créatifs de la part de certaines librairies indépendantes américaines afin de résister à la vague du numérique, s’appuyant sur de nombreux lecteurs engagés. Et Sean Ohlenkamp est de ceux-là : « Même si j’aime lire des livres sur mon iPad, j’apprécie toujours la sensation tactile de la lecture d’un vrai livre, l’odeur du papier, qu’il soit frais ou sente la poussière, pareil à certains livres anciens.»
Un militantisme communicatif qui a séduit le Collège Mohawk [à Hamilton, en Ontario] sollicité par le réalisateur qui témoigne de l’engouement suscité: « J’ai eu une réponse étonnante, 12 étudiants désireux d’aider, et puis aussi quelques-uns de mes collègues de Lowe Roche qui ont également aidé. Un projet totalement bénévole, les gens n’étaient pas payés.»

Si vous aviez-déjà vu « The Joys of book », que vous connaissiez l’acte militant de Sean Ohlenkamp, ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que cette vidéo a une grande sœur de ce même réalisateur, qu’il avait réalisé avec sa femme avec leur propre bibliothèque. Pour la découvrir, cliquez ici ! Le point de départ sans aucun doute de ce qui deviendrait avec de la maturité  » The Joys of book ».

Sachez aussi qu’à la base le projet était initialement prévu d’être réalisé dans une bibliothèque. Que dire d’autre pour contenter votre curiosité ? Ah oui, sachez que tous les livres que vous avez aperçus dans le clip peuvent être acheté au type books. Que le mouvement circulaire très accentué que vous avez pu voir sur les étagères durant le visionnage de la vidéo, imite en fait les fans qui font « The Wave » (l’équivalent de notre ola) dans un stade de baseball. Et qu’enfin, Sean Ohlenkamp ambitionne de s’attaquer à la Bibliothèque du Congrès (pour de rire… enfin, allez savoir)…

Chez.xyz, une association artistique à découvrir

Ils nous font l’amitié de partager nos concours et les livres que nous publions, et nous avions également l’envie de vous parler d’eux. Eux ? C’est le collectif d’artistes « Chez.xyz » réunis en association, et dont Batistin, son président, nous en fait la présentation :

logo chez xyz« Artiste, je suis artiste !

Un des mots les plus beaux de la langue française que ce mot-là, artiste.

Car à vous le dire jamais vous ne saurez de moi autre chose que ce que mes œuvres vous diront.

Si vous y trouvez une sensibilité, une détermination ou une force redoutable, jamais pourtant ma carte de visite ne vous livrera mon genre.

Féminin ou masculin, artiste ?

Un des mots les plus mystérieux de la langue française que ce mot-là, artiste.

Car à l’entendre jamais vous ne me direz qu’est-ce qui en vous évoque et différencie la démarche artistique du marché de l’art.

Le prix du rêve, de l’émotion partagée, du message citoyen, de l’espoir humaniste, d’un hommage paysagé, d’un amour charnel ou la simple nudité d’une envie décorative n’a d’autre point de repère aujourd’hui que celui-ci :

le courage que vous aurez, amateur d’art, à vous investir à aimer mon travail ou à aimer l’investissement déductible.

L’achat d’œuvres d’art n’est pas pris en compte dans le calcul de l’impôt sur la fortune !

Nous voici donc vous et moi côte à côte, face au sujet de nos interrogations respectives : une de mes œuvres.

Sommes-nous à l’orée d’une aventure humaine, allons-nous un temps cheminer à l’abri d’une amitié naissante, est-ce une rencontre ?

Sommes-nous destinés à ne partager que l’esprit retrouvé, quand de l’œuvre installée chez vous émanera ce qui nous aura réunis un jour ?

Et si, éloignés l’un de l’autre, vivant chacun d’un bout à l’autre du monde, nous n’avons pas d’autre intuition à la première rencontre qu’une photographie d’une de mes œuvres et quelques mots échangés par messagerie informatique ?

Qu’adviendra-t-il alors de notre humanité ?

Un des mots les plus beaux de la langue française que ce mot-là, art.

Art, cette chose indicible, et que tout le monde sait pourtant ; sculpture, peinture, littérature, musique… portent en elles une voix identique, une particularité merveilleuse : l’auteur n’a pas besoin d’être présent pour être entendu.

Internet est donc à n’en pas douter une galerie d’art où vous et moi pouvons nous rencontrer !

Nous rencontrer et nous y sentir comme chez nous. Chez.xyz ! »

Batistin

Président de l’association

Pour découvrir le site associatif :     www.chez.xyz

Pour découvrir le groupe facebook : www.galerie.xyz

Coup de coeur musical à un auteur compositeur : Benoit Dorémus.

Capture d’écran 2015-10-15 à 21.37.02

Je vous le dis tout de go, je n’avais jamais entendu parler de Benoit Dorémus avant lundi dernier. Il a fallu que j’aille applaudir ( à m’en donner mal aux mains) Monsieur Cabrel, à qui je consacrerai bientôt un coup de coeur musical, pour que je découvre en première partie cet auteur-compositeur-interprète de talent. Cabrel ne s’y est pas trompé…

Une influence à la fois « Renaud » et « Renan Luce », cet héritier de la galaxie Brel- Gainsbourg-Renaud-Souchon est un conteur d’histoires, de l’intime à la politique, du social au romantique.

img1289395999

Ses chansons sont tendres et bienveillantes, ironiques et ludiques, parfois même érotiques.Alors nous, public, on s’attendrit en écoutant ce beau gosse « arpéger » sur sa guitare, des aventures tragi-comiques.

Ce soir, j’ai choisi de vous faire découvrir : «  Tu dors à contre-jour »

C’et beau non ?

Ipagina’Son s’émeut d’un hymne à la beauté de la vie.

affiche de Bluewriter
affiche de Bluewriter

Votre lectrice du jour : Sortilège

 

Les jours passent et s’évaporent comme autant d’arcs-en-ciels, de particules, d’étincelles et de brumes.

L’amour de la vie est décrit avec la beauté de la simplicité. Il est dans le ciel, une mosaïque d’énergies qui sublime cette magnificence qui fait se sentir…vivant…

Voici un hymne poème à cette vie qui regorge d’étincelles et qui rayonne d’émotions. Ce regard émerveillé et philosophe sur la vie de Marcel Faure, sélectionné par  Amaranthe, est lu pour vous par Sortilège.

Laissez votre âme s’envoler tout là-haut…

 

nuit-etoiles-lune

 

A LA LUNE  ET AUX ETOILES

– Marcel Faure-

La danse des jours et des mots

Vendredi 1er mars 2013

***

À la lune et aux étoiles

Aux comètes qui s’en vont plus loin effilocher leurs traînes

À tout ce qui nous émerveille

***

Aux jours feutrés qui se réchauffent au coin du feu

Aux silences qui se sourient du bout des yeux

Aux vallées qui épousent les brumes

Aux plissements de nos paupières repues

***

À la matrice de nos rêves

À nos cœurs dévastés de tendresse

À toutes ces nuits blanches dans l’ombre d’un poème

À l’étincelle à la flamme au feu au volcan

***

À toi aussi minuscule échantillon d’humanité qui te débats sur la première marche de l’arc-en-ciel 

***

O combien je vous aime glorieux mélanges de particules

Votre foisonnement à l’échelle des mondes

Votre bouillonnement dans ma chair et mon sang

***

Coup de coeur musical à Jeanne Chéral et son piano.

 

photo-2

Ce n’est pas par hasard que Jeanne Chéral a choisi une couleur piano voix pour son dernier album  » Histoire de J « . Elle aime dire qu’elle l’a voulu hommage à Véronique Sanson : Des mélodies douces, de superbes textes, et une voix sur un piano.

Il n’y a qu’à entendre la longue introduction sur le premier titre de l’album « J’ai faim » pour percevoir l’omniprésence du piano. Un retour aux sources de ce qui faisait la musique de Jeanne à ses débuts.

Unknown

Dans cet album de la maturité, Jeanne n’a pas peur d’exprimer ses sentiments. Elle se livre à travers des textes passionnés et raconte les sentiments qui l’animent en tant que femme.

Cet album on l’aime dès la première écoute… Laissez-vous surprendre par Jeanne Chéral à travers ses merveilleuses chansons.

J’ai choisi de vous faire écouter 25 minutes du concert d’avril 2015 à Nantes :  » HISTOIRE DE J ». Elle est heureuse sur scène la blanche Jeanne…elle est heureuse , cela se voit… et elle nous rend heureux… forcément…