Archives par mot-clé : portrait

IpaginaSon vous invite sur un banc.

 

affiche de Bluewriter
affiche de Bluewriter

Votre lectrice du jour : Sortilège

***

 » A m’asseoir sur un banc cinq minutes avec toi

A regarder les gens tant qu’y’en a… »

Et si nous nous asseyions à côté de cette vieille dame ? Son esprit n’est plus tout à fait là, mais elle est encore assise sur le banc de la vie.

Un texte qui fait référence à la solitude et aux perturbations qui entachent la fin de vie, mais en même temps, nous pouvons choisir d’y lire   » L’envie instinctive jusqu’au bout  » et le besoin des autres, celui de parler, de voir, de se fondre dans un monde qui échappe un peu plus chaque jour. Pourtant la vie est toujours là….

Une réflexion très humaine de Christine Millot-Conte, sur notre attitude face à cette future NOUS…   » Casquette bien bas à notre Gavroche-Christine pour cette poésie-cri, sélectionnée par Malayalam, conseiller du site.

La voix de Sortilège y ajoute toute sa profondeur…

1530777599

***

LA VIEILLE SUR UN BANC

– Christine Millot-Conte –

***

***

Toute seule sur son banc avec ses fêlures

elle a atteint son point de rupture

Elle sait plus trop bien son futur

alors elle reste là à compter ses brisures

***

Dans sa tête, ça se bouscule tous ces murmures

qui lui serinent sans cesse ses mésaventures

alors elle reste assise avec ses déchirures

perdue dans le dédale de ses meurtrissures

***

Parfois, elle invective un passant

ça dépend des jours, ça dépend du vent

elle parle toute seule pour la joie des enfants

elle sait plus conjuguer sa vie au présent

***

Elle fait un peu peur à ces bonnes gens

qui la croisent là, toute seule sur son banc

Son esprit n’a pas supporté les ouragans

qui se sont abattus sur ses ans

***

Elle vient là tous les matins

avec son sac rempli de chagrins

et ses yeux qui se sont éteints

elle a perdu de sa vie, le chemin

***

Elle sera là encore demain

sous l’oeil amusé de tous les gamins

qui jouent au foot sur le terrain

et personne ne viendra lui tendre la main

***

Source de l’image : http://venise.blogs.sudouest.fr/tag/bancs

 

 

 

 

 

 

 

Coup de coeur musical à Jeanne Chéral et son piano.

 

photo-2

Ce n’est pas par hasard que Jeanne Chéral a choisi une couleur piano voix pour son dernier album  » Histoire de J « . Elle aime dire qu’elle l’a voulu hommage à Véronique Sanson : Des mélodies douces, de superbes textes, et une voix sur un piano.

Il n’y a qu’à entendre la longue introduction sur le premier titre de l’album « J’ai faim » pour percevoir l’omniprésence du piano. Un retour aux sources de ce qui faisait la musique de Jeanne à ses débuts.

Unknown

Dans cet album de la maturité, Jeanne n’a pas peur d’exprimer ses sentiments. Elle se livre à travers des textes passionnés et raconte les sentiments qui l’animent en tant que femme.

Cet album on l’aime dès la première écoute… Laissez-vous surprendre par Jeanne Chéral à travers ses merveilleuses chansons.

J’ai choisi de vous faire écouter 25 minutes du concert d’avril 2015 à Nantes :  » HISTOIRE DE J ». Elle est heureuse sur scène la blanche Jeanne…elle est heureuse , cela se voit… et elle nous rend heureux… forcément…

 

COUP DE COEUR MUSICAL : JEAN-LOUIS MURAT

jlm

C’est un homme solitaire et introverti, Jean-Louis Murat… Un homme amoureux viscéralement de son Auvergne natale, dans laquelle il puise probablement son harmonie intérieure ainsi que son inspiration poétique pour l’écriture et la musique.

Il joue très tôt de plusieurs instruments ( saxophone, guitare) et développe son goût pour le chant.  Avec son groupe, Il est remarqué par William Sheller puis entame en solitaire, une tournée avec Charlélie Couture.

Le succès s’installe, les CD s’enchainent – pas moins de quinze entre 1984 et 2014 –    suivis par de longues tournées.  Au fil de sa carrière il est amené à collaborer avec Mylène Farmer, Camille, Isabelle, Boulay, Julien Clerc entre autres…

Il élargit son spectre artistique au métier d’acteur Il s’intéresse au bouddhisme et s’engage pour la cause tibétaine, Jean-louis est un créatif prolifique et un méditeur. Le contraste est intéressant et compatible. Ce n’est pas par hasard que le journal le soir lui a décerée le titre de « personnalité de l’année » en 2011

UnknownEn 2013, suite au décès de son père, Murat travaille un nouvel album « BABEL » avec le Delano Orchestra, groupe pop folk auvergnat. Ecriture et musique sont bouclées en quarante jours. L’artiste compare cette perte à la chute d’une branche malade qui redonne de la vigueur à l’arbre.

Voici ‘J’ai fréquenté la beauté » un bijou extrait de ce très bel album sorti en octobre 2014, succès critique et public avec plus de 20 000 albums vendus..

Capture d’écran 2015-09-10 à 13.22.38

Coup de coeur musical au chanteur DARAN.

Capture d’écran 2013-11-03 à 17.39.09

Jean-Jacques Daran n’est pas à proprement parler un jeune qui a besoin d’un coup de pouce… Quarante-cinq ans, sept albums ( dont deux, sous le label Daran et les chaises »), bercé par des influences rock blues, ce chanteur compositeur élevé aux « Pink Floyd « , à la période où rien n’était pré-formaté, met son talent d’interprète hors norme, au service d’auteurs fidèles aux textes sublimes comme Miossec * et Pierre Yves Lebert.

Perfectionniste en perpétuel renouvellement, Daran trouve toujours une manière de séduire son public et émerveille par la qualité de sa voix, sa musique et ses propos.

Installé depuis 2010 au Québec, Daran, sans « les chaises » est revenu au printemps 2013, présenter à la France, son nouvel album « L’homme dont les bras sont des branches»., entièrement conçu au Canada. Ce CD aux paroles très puissantes et aux mélodies imparables, oscille entre ballades poignantes et titres plus rocks .

Voici un petit bijou, énorme coup de cœur : Le hall de l’hôtel 

 

LE HALL DE L’HOTEL (Daran –Miossec *)

Une illumination

Elle rentre dans l’hôtel

Et commande une boisson

En s’essuyant deux perles

De sueur sur le front

Une illumination

Elle regarde la plage, le soleil

Demande si on fait encore demi-pension

Me dit que la chambre est belle

Qu’il fait si beau pour la saison

Une illumination

A en perdre la raison

Une illumination

Qui tombe soudain du ciel

C’est plus fort qu’une étincelle

Quand on attendait plus rien d’ici-bas

Quand on attendait plus rien de bon

Plus rien d’aussi beau

D’aussi beau

Elle ouvre le coffre

De sa Mercedes diesel

En sort deux sacs

Et les dépose sur le perron

Me dit qu’il n’y a pas de problème

Qu’elle prend la chambre pour la semaine

Une illumination

C’est presque criminel

C’est comme un orage de grêle

Qui vous rappelle

Qu’on a été si beau

Qu’on a été si fort et si bon

Et qu’on a tout raté

On n’sait même plus pour quelle raison

Une illumination

Ça reste éternel

C’est pas une étincelle

C’est de la lave en fusion

Je sais que j’étais fait pour elle

Et qu’elle aurait pu ne pas dire non

Les vies sont parfois cruelles

Pour ceux qui se croisent en trop d’attentions

C’est la fin de l’été

L’automne est déjà dans le ciel

L’hiver se pointe à l’horizon

Et je pense toujours à elle

je pense toujours à elle

Tout seul comme un con

Et je pense toujours à elle

Je pense toujours à elle

Derrière la réception

Et je pense toujours à elle

je pense toujours à elle

Tout seul comme un con

Et je pense toujours à elle

Je pense toujours à elle

Tout seul comme un con

Derrière la réception

*L’auteur -compositeur interprète Miossec, fera l’’objet d’un de mes prochains coups de cœur »

a3557819349_2

Coup de coeur musical au talentueux Cyril Adda…

11713890_938190556203522_3190329192468699607_o

  Derrière sa guitare, tour à tour énergique, douce-amère ou nostalgique, Cyril Adda dévoile un folk métissé étonnamment riche et varié. Tantôt rock tantôt chanson, sa musique empreinte d’une grande sincérité vous touche, sa voix vous interpelle. 
Parfois assis au piano, distillant de discrètes et surprenantes tonalités jazz, il vous invite à embarquer pour un fabuleux voyage musical… »

Multi-instrumentiste, bricoleur et touche à tout, Cyril Adda est avant tout un artisan du son qui prend le temps de soigner ses mélodies, de peaufiner ses textes avec une infinie patience, désireux de recréer lors de chaque concert, ce lien précieux qui relie un artiste à son public.

11698956_938191799536731_4309757322223854161_o

C’est en 2013 qu’il décide de s’entourer d’un contrebassiste et d’un batteur et de revenir à ses premières amours, le jazz. Un enregistrement s’ensuit très rapidement, et Cyril Adda dévoile : « A l’étroit » un EP  sorti en octobre 2014.

Voici, extrait de cet EP, son 1er clip « Le Club de Gym »

Belle découverte !

Au club de gym, on fait des abdo… abdominaux

 
https://soundcloud.com/cyriladda