Coup de coeur à Julien Doré

Julien Doré, un Ovni à la fièvre romantique incurable…

ob_991e094fdc68ca3b6a773528270ff63e_julien-dore-love

Plus qu’un coup de cœur, c’est un vrai coup de foudre que je souhaite partager avec vous. Voici le portrait d’un poète à part, auteur, compositeur interprète, acteur, génie à la mélancolie teintée d’une véritable sincérité artistique.

Sorti d’un radio crochet en 2007, Julien Doré est un dandy populaire, valsant entre folie douce et grâce langoureuse.

Deux premiers opus « Ersatz » et « Bichon » dans lesquels il nous a baladés  sur sa « Baie des anges » et ses « Bords de mer », et voici de nouvelles destinations exotiques « Viborg , Paris , Seychelles , Cherbourg, Séville, Angoulême, vers lesquelles il nous invite à le suivre.

Et on le suit…avec bonheur…

Son dernier album « Love » est nommé aux victoires de la musique dans la catégorie « meilleur album ». Sombre et lumineux, il ose l’improbable association de chansons sophistiquées sur la mémoire amoureuse et d’une ode à Michel Platini, mais toujours à travers une prose douloureuse et légèrement déjantée.

 

MON APACHE

Cette promesse, c’est de l’or que tu caches
En attendant les Apaches et leurs centaures
Oh mon inouïe antilope dans tes flancs
Et leur reflet roux d’enfance dort un cyclope

D’où vient la soie de ton ventre et d’où vient
L’ardeur de ces beaux élans que tu défends
Où vont les flots noirs de cendres, les vaisseaux
Logés au creux de ta peau couleur d’encre

Une flèche en plein coeur, un ciel à la dérive
Et je meurs de nous survivre
Un alezan sur la grève de nouveau enfin libre
Et je crève de nous survivre

Cette lueur plus encore, tu la caches
En attendant les Apaches et leur trésor
Oh mon inouïe, amazone, tu nous quittes
Et l’été se fait automne, black light whitening

Une flèche en plein coeur, un ciel à la dérive
Et je meurs de nous survivre
Un alezan sur la grève de nouveau enfin libre
Et je crève de nous survivre

Cette promesse c’est de l’or que tu caches
En attendant les Apaches,
Cette promesse c’est de l’or que tu caches
Moi je t’attends, mon Apache

4 réflexions au sujet de « Coup de coeur à Julien Doré »

Laisser un commentaire