Coup de coeur musical : l’univers de DARAN

                      DARAN     Capture d’écran 2013-11-03 à 17.39.09

Jean-Jacques Daran n’est pas à proprement parler un jeune qui a besoin d’un coup de pouce… Quarante-cinq ans, sept albums  ( dont deux, sous le label Daran et les chaises »), bercé par des influences rock blues, ce chanteur compositeur élevé aux « Pink Floyd « , à la période où rien n’était pré-formaté, met son talent d’interprète hors norme, au service d’auteurs fidèles aux textes sublimes comme Miossec * et Pierre Yves Lebert.

Perfectionniste en perpétuel renouvellement, Daran  trouve toujours une manière de séduire son public et émerveille par la qualité de sa voix, sa musique et ses propos.

Installé depuis 2010 au Québec, Daran, sans « les chaises » est revenu au printemps 2013, présenter à la France, son nouvel album « L’homme dont les bras sont des branches»., entièrement conçu au Canada. Ce CD aux paroles très puissantes et aux mélodies imparables, oscille entre ballades poignantes et titres plus rocks .

Voici un petit bijou, énorme coup de cœur : Le hall de l’hôtel http://www.youtube.com/watch?v=se_5-nzT-Sw

 

Daran-®IP

LE HALL DE L’HOTEL (Daran –Miossec *)

Une illumination

Elle rentre dans l’hôtel

Et commande une boisson

En s’essuyant deux perles

De sueur sur le front

Une illumination

Elle regarde la plage, le soleil

Demande si on fait encore demi-pension

Me dit que la chambre est belle

Qu’il fait si beau pour la saison

Une illumination

A en perdre la raison

Une illumination

Qui tombe soudain du ciel

C’est plus fort qu’une étincelle

Quand on attendait plus rien d’ici-bas

Quand on attendait plus rien de bon

Plus rien d’aussi beau

D’aussi beau

Elle ouvre le coffre

De sa Mercedes diesel

En sort deux sacs

Et les dépose sur le perron

Me dit qu’il n’y a pas de problème

Qu’elle prend la chambre pour la semaine

Une illumination

C’est presque criminel

C’est comme un orage de grêle

Qui vous rappelle

Qu’on a été si beau

Qu’on a été si fort et si bon

Et qu’on a tout raté

On n’sait même plus pour quelle raison

Une illumination

Ça reste éternel

C’est pas une étincelle

C’est de la lave en fusion

Je sais que j’étais fait pour elle

Et qu’elle aurait pu ne pas dire non

Les vies sont parfois cruelles

Pour ceux qui se croisent en trop d’attentions

C’est la fin de l’été

L’automne est déjà dans le ciel

L’hiver se pointe à l’horizon

Et je pense toujours à elle

je pense toujours à elle

Tout seul comme un con

Et je pense toujours à elle

Je pense toujours à elle

Derrière la réception

Et je pense toujours à elle

je pense toujours à elle

Tout seul comme un con

Et je pense toujours à elle

Je pense toujours à elle

Tout seul comme un con

Derrière la réception

  • L’auteur -compositeur interprète Miossec, fera l’’objet d’un de mes prochains coups de cœur »
  • a3557819349_2                           

Une réflexion au sujet de « Coup de coeur musical : l’univers de DARAN »

Laisser un commentaire