Illustrer un texte avec des images, c’est chouette ! Oui mais…

Internet, j’adore ! C’est un immense espace de communication et d’échanges. Des amitiés se créent, des formations et informations s’échangent, des artistes se dévoilent… Ça fourmille, ça vit, ça se « blogginise ». Ben oui quoi, blogginise, de blog, blogger… Car à force de naviguer et de voir, de lire, d’écouter de belles choses dans cette immensité, l’internaute se sent pousser des ailes créatives. Et il veut à son tour créer, partager, se montrer, se démarquer pour se faire remarquer.

512px-Intrus
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Intrus.JPG auteur Jebulon

Mais voilà, pour cela, il faut être visible et original. Et quel est le meilleur moyen d’attirer l’œil ? Hum ? Allons, allons, c’est évident, un petit effort … L’image, bien sûr ! Les photos, les tableaux, les jolies couleurs…Il y en a tellement sur le net et la pêche est si facile. Y’a qu’à taper un mot représentatif et hop, la pêche est miraculeuse.

256px-PêcheFishinigQuiberon
F Lamiot licence Creative Commons Paternité http://commons.wikimedia.org/wiki/File:PêcheFishinigQuiberon.jpg?uselang

Trop miraculeuse. Ça n’est pas normal. Et ça peut mener au tribunal. Car il y a des droits.

justicia
(a)

 

Et oui, il faut s’y faire, sur internet, on montre. On ne donne pas. Enfin, pas toujours. Alors, vous qui me lisez aujourd’hui, suivez-moi encore un peu, durant quelques lignes et je vous livrerai mes secrets. Sans droits d’auteur. C’est cadeau.

Pour commencer un petit rappel. Tout œuvre iconographique ou autre publiée, si elle peut être vue de tous, ne peut être réutilisée sans autorisation des auteurs. Et des auteurs, il peut y en avoir plusieurs. Dans le cas d’un tableau par exemple, il y a le peintre d’une part et le photographe d’autre part. Si le tableau est vivant, comme une photo de groupe il faudra obtenir l’autorisation de chaque personne figurant sur le cliché. Encore faut-il pouvoir les contacter. Un vrai casse-tête, croyez moi. Que faire, me direz-vous ?

 – Tenter le diable et copier l’image et advienne que pourra ? Surtout pas.

En tant qu’auteur, vous n’apprécieriez pas que vos textes soient copiés et changent de signature. Il en est de même pour le photographe ou le graphiste qui a mis autant d’amour à réaliser son image que vous en mettez à écrire avec vos tripes. Et puis le risque peut être grand. Jugez plutôt. Selon l’article L335-2 du code de la propriété intellectuelle, la peine encourue peut être de 3 ans d’emprisonnement et 300 000 euros d’amende. Un peu cher, quand on pense que sur certains sites, les photos sont vendues à moins de 1 euro.

johnny_automatic_vacant_prison_cell
(b)

– Baver devant la photo en attendant la réponse des auteurs ? L’horreur. Le créateur est un personnage pressé, pressé de réaliser et de donner à lire et à voir.

coureur
(d)

Heureusement, il existe une solution, la pêche en zones libres et gratuites. Pas satisfaisant me dites-vous ? Les images ne vous conviennent pas ? Ts, ts, ts… C’est parce que vous n’avez pas jeté l’ancre où il fallait. Voici ci-dessous 3 moyens parmi les plus sûrs d’obtenir des images à foison sans risquer la corde.

 – Wikimedia Commons. C’est l’endroit que je privilégie. Cette base de données regroupe tous les médias (les vidéos, les photos, les dessins, les musiques, les écrits…) se trouvant dans le domaine public ou sous licence libre. Ce qui veut dire que n’importe quel internaute peut gratuitement, copier, utiliser, modifier les médias qui lui sont nécessaires. Il suffit pour cela de taper dans la fenêtre de recherche le ou les mots qualifiant notre quête. Cependant, lors de l’utilisation, il faudra mentionner le nom de l’auteur, l’année et la source du document, souvent « creative commons ». Entre nous cette reconnaissance vaut un immense merci, c’est bien le moins que nous puissions faire. Voici l’adresse du site : http://commons.wikimedia.org/w/index.php?title=Accueil&uselang=fr.

Pour plus de précisions concernant les codes de la licence de Creative Commons aller là : http://fr.wikipedia.org/wiki/Licence_Creative_Commons

Le défaut de ce site réside dans la recherche qui  peut s’avérer longue.

FlickR est un site de partage généralement gratuit (certaines fonctionnalités sont payantes) de photos et vidéos réalisées par des amateurs, comme des professionnels. Cet espace offre une multitude de clichés. Plus de 3 milliards ont été recensés en 2009. Bien évidemment et comme précédemment, les utilisateurs mentionneront leurs sources. Les photos sont de qualité et souvent google renvoie à ce site.

–       Google image : est une autre solution simple et rapide. Mais attention, le fait de taper le Sésam qui vous apportera le document rêvé, ne vous donne pas le droit de l’utiliser ni de le modifier gratuitement. Pour ce faire, il faudra spécifier au moteur de recherche via la fonction « outils de recherche », puis « Droits d’usage », celui qui correspond à votre choix,  à savoir :

  Images non filtrées par licence … à bannir.

o   Réutilisation et modification autorisées

o   Réutilisation autorisée

o   Réutilisation et modification autorisées sans but commercial

o   Réutilisation autorisée sans but commercial

Vous pouvez aussi affiner votre recherche sur la page à laquelle renvoie ce lien : http://www.google.fr/advanced_image_search

Je vous invite cependant à la prudence. Il m’est arrivé pour le présent article de rechercher une image en principe tombée dans le domaine public. Mais après vérification, j’ai constaté que son utilisation est restreinte car elle apparaît dans des documents officiels…à l’étranger. Ce qui veut dire qu’à chaque fois qu’une image google est choisie, il convient de vérifier les droits à l’utilisation et ce, malgré l’onglet « réutilisation et modification »…Vous savez à présent pourquoi j’ai une nette préférence pour Wikipédia Commons.

 Hormis ces 3 possibilités, un très grand nombre de sites gratuits existent. Leur exigence… souvent, insérer un lien vers leur espace. Mais, attention, parfois certaines photos sont payantes et le choix est moindre.

Voici à titre indicatif des sites d’images…

http://picjumbo.com/

http://www.photo-libre.fr

http://www.everystockphoto.com/

http://www.freeimages.com/home

http://www.freefoto.com/index.jsp

http://www.morguefile.com/archive

…et des adresses qui renvoient à des adresses qui…

 http://www.webandseo.fr/design/banques-images-gratuites/

http://www.smop-it.fr/banques-images-gratuites-libres-sans-inscription/

http://moncherwatson.wordpress.com/2012/04/19/images-libres-droits/

http://www.applicanet.com/2011/04/10-moteurs-de-recherche-dimages-anciens.html

 

Voilà ! Et si vous aussi, vous êtes

Photographe_amateur
(d)

ou

hand-93168_150
(e)

 

alors, à votre tour, partagez et faites tourner…

a. http://openclipart.org/detail/184504/goddess-of-justice-by-mardigann-184504
b. johnny_automatichttp://openclipart.org/detail/10077/vacant-prison-cell-by-johnny_automatic-10077
c. insertion image word.
d.Furetgris. http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Photographe_amateur.jpg?uselang=fr
e.weinstock http://pixabay.com/fr/main-enfant-peinture-jouer-coloré-93168/

17 réflexions au sujet de « Illustrer un texte avec des images, c’est chouette ! Oui mais… »

  1. Salubre ton article Liliane! Auto protecteur aussi, cela va m’aider parce que parfois, je m’arrache les cheveux! Je le copie colle dans un doc! (tu veux bien?)
    Grand merci et big bisou! Domi

    1. Merci Domi. Bien évidemment tu peux copier, coller, distribuer…Si ça peut servir, tant mieux. J’en serai même ravie et très honorée.

  2. Mille mercis Liliane. Il est vrai que trouver de bonnes images libres de droits, prend un temps fou, mais il faut bien passer par là. Je m’y penchais et ton article est un complément très précieux, notamment par la découverte de nouveaux sites. A partager sans modération. 🙂

    1. Je te remercie chaleureusement Flo d’avoir pris le temps malgré tes multiples activités de repasser – entre deux plongées à dos de dauphin;-) – sur un texte que tu connaissais déjà en tant que magnifique rédactrice en chef !

  3. Un excellent article, on ne peut plus fouillé et clair !

    Si tu savais à quel point j’apprécie cet éclairage porté à la connaissance de tous, d’autant plus concernée pour avoir vécu une expérience très fâcheuse en tant qu’artiste-peintre il y a une dizaine d’années ; l’un de mes tableaux fut reproduit sur une série de posters et vendu, entre autres sur les marchés à mon insu., jusqu’à ce qu’une de mes amies découvre la supercherie…

    Grand merci, chère Liliane pour cet article de grande qualité !

    1. Merci chère amie. Cet article a été écrit justement pour attirer l’attention de certains auteurs sur le fait que les oeuvres offertes aux regards des internautes n’étaient pas leurs propriétés mais celles d’artistes comme eux qui créent avec leur sang.
      J’espère que tu ne vivras plus jamais cette douleur d’être volée et même, n’ayons pas peur des mots, violée par de vils individus . Je t’embrasse bien amicalement artiste aux multiples talents.

      1. Mille mercis chère Liliane pour ton adorable réponse qui regorge de sensibilité et qui me va droit au cœur, je t’embrasse à mon tour bien amicalement…

        Bon dimanche à vous tous en ce lieu !

  4. Bonjour Liliane,
    Je ne suis pas auteure, mais j’ai un blog concernant ma maladie et suis également sur les réseaux sociaux.
    Dernièrement, une personne m’indique que l’image de ma bannière et très jolie et qu’elle va s’en servir.
    Sauf, que cette image est ma création. Bon j’ai accepté le « partage »;
    Je pense que ton article peut avoir son utilité dans n’importe quel domaine. Avoir la courtoisie lorsque l’on emprunte une image de remercier s’il s’avère qu’elle puisse revêtir un caractère personnel.
    Merci donc pour ces liens très utiles.
    Bon début de semaine.
    Cordialement.

    1. Un grand merci à toi pour ton passage et ton témoignage qui traduit bien ta générosité et ta sensibilité. Belle semaine à toi aussi.

Laisser un commentaire