iPagination : la francophonie comme moteur

iPagination est très fière de s’inscrire comme la première plateforme complètement gratuite en soutien et en accompagnement des auteurs francophones. Cette francophonie si précieuse dans le développement du site a toujours été d’actualité, même si nous étions loin de nous douter que la mise en place de la Version 3 du site allait constituer un tournant décisif dans ce souhait, les auteurs de tous pays posant leur plume sur iPagination.com.

Comme le rappelle JeF, cofondateur d’iPagination, cette volonté farouche de fédérer de nombreux auteurs internationaux, existait depuis l’origine : « Dès le départ, nous avons souhaité bâtir un pont commun entre les peuples. Il nous fallait un mot qui entre en résonance avec notre projet mais aussi une émotion commune. Une notion sans frontière, qui se dégage avec force dans son message : le numérique comme lien, l’imagination comme valeur commune, l’écriture comme dénominateur commun. L’iPagination venait de naître… »

Depuis, bien de l’eau a coulé sous ce pont tant et si bien qu’aujourd’hui, iPagination.com compte plus de 800 auteurs présents dans 14 pays : Algérie, Belgique, France, Canada, Etats-Unis, Haïti, Israël, Madagascar, Maroc, Mexique, Sénégal, Suisse, Tunisie et enfin l’Union des Comores. Et ce n’est que la partie visible de l’iceberg puisque cette implantation repose sur moins de 10% des informations communiquées et rendues publiques par leurs auteurs…
Afficher iPaginauteurs sur une carte plus grande

Ce résultat concrétise l’idée qu’avait avancée Léo (co-fondateur d’iPagination) il y a un certain temps déjà : « Issu du monde numérique par métier et plus encore par passion, il m’est toujours apparu que la toile était l’instrument privilégié du Village Planétaire… Au-delà des particularismes revendicatifs qui ont pu naître au cours des cinquante dernières années, le “Nouveau Monde” crée les conditions d’un nouvel univers social mondial pour chacune des communautés ayant en partage la même langue… Avec une plateforme telle que celle d’iPagination, nous entrons dans cette nouvelle ère du partage pour une histoire nouvelle, à écrire. Nouvelle Agora des temps modernes, elle est là pour laisser la parole aux citoyens de ce monde et de celui de demain… »

Comme dans tout village, l’enseignement est la clé pour exhausser les plus beaux projets en devenir car c’est dès l’enfance que la langue française entre dans le cœur de bien des citoyens du Monde. Une sensibilité portée par plusieurs membres d’iPagination engagés de très près dans cette Education, comme en témoigne Patryck Froissart, auteur et acteur du site aux premières heures de son existence :

« Du 16 au 19 avril 2013, à Kampala, en Ouganda, j’ai participé à un séminaire réunissant chaque année les directeurs et chefs d’établissements du réseau des écoles françaises d’Afrique australe et de l’Océan Indien. Ces établissements, statutairement conventionnés ou simplement homologués, sont tous partenaires de l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger (AEFE). A l’ordre du jour : bilans et perspectives du réseau, élaboration du plan régional de formation de nos personnels enseignants et non-enseignants. La croissance continue des effectifs de nos établissements témoigne de la vitalité de la francophonie dans cette zone principalement anglophone et lusophone. Ailleurs, dans le monde entier, des centaines d’autres établissements d’enseignement à programmes français attirent des dizaines de milliers d’écoliers, collégiens et lycéens de toutes nationalités qui, au terme de leurs études, sont porteurs de notre langue et de notre culture. Il est évident que les objectifs d’un site de création littéraire comme iPagination vont naturellement de pair avec ceux de l’AEFE et de nombreuses autres institutions qui agissent en faveur de la francophonie. »

Le projet lancé aux écoles, collèges et lycées francophones – pour lequel nous comptons déjà l’aimable relais de nos partenaires TICE-Education et d’Educavox – témoigne de l’envie d’avancer et de partager l’écriture dès le plus jeune âge.

Une francophonie en pleine santé comme l’atteste Léo (co-fondateur d’iPagination.com), en charge des réseaux sociaux : « C’est un plaisir de constater que tous les marqueurs permettant d’évaluer cet engouement confirme cette énorme tendance mais au-delà des chiffres, ce sont surtout des liens humains qui s’établissent à travers nos réseaux. Ainsi, l’un de nos auteurs haïtien, Gilbert Mervilus, transmet ses textes pour lecture à la poétesse vénézuélienne Sonia Chocron qui depuis, nous rend visite régulièrement. Il n’est pas rare non plus d’échanger avec de nombreux interlocuteurs non francophones qui nous font part de la beauté de la langue française, tout en prenant le soin de nous contacter en français par le biais des traducteurs de plus en plus performants… c’est enfin, l’occasion d’aller plus loin encore dans les liens qui nous unissent entre francophones  notamment avec Patrice Hudon et son excellent site « Du français au français » qui réalise pour l’iPaginablog, des articles pédagogiques visant à mieux nous comprendre entre auteurs. »

iPagination, ce sont enfin de très belles et surprenantes rencontres comme celle avec Marie-Claude Dubois, relais d’iPagination aux Etats-Unis et qui œuvre à introduire et à accompagner le projet iPaginatif outre-Atlantique. Marie-Claude nous confirme que « la francophonie est bien vivante dans les Romance departments de quelques Universités »

Ainsi, l’aventure iPaginative n’a pas fini de voyager bien au-delà de toute frontière, et c’est tant mieux. Et nous de grandir avec elle…

4 réflexions au sujet de « iPagination : la francophonie comme moteur »

    1. Oui, on en discutais avec Jef pas plus tard, qu’avant hier : il y a désormais une activité permanente sur le site et les réseaux associés, plus personne n’est désormais seul sur iPagination :-)) A plus tard Tom !

  1. Merci de cette contribution à la promotion de l’écriture francophone. Il faut reconnaitre qu’Ipagination mène un travail de longue haleine, mais qui vaut son pesant d’or. Un travail qui contribue à faciliter le rapprochement malgré les frontières qui nous séparent, à encourager et à encadrer nous autres passionnés d’écriture, mais ignorant où donner de la tête pour trouver une oreille attentive et bienveillant, surtout quand on vient d’un pays émergeant pour ne pas dire du tiers monde, terme qui n’est plus à la mode. A ipagination j’ai par ailleurs trouvé un espace de collaboration, de discussion et de participation pour mon épanouissement artistique et littéraire. Je ne saurais que le recommander à mes ami(es)passionnés ou amoureux des arts et de la poésie particulièrement. Merci Ipagination en tout et pour tout

    1. Merci infiniment pour ce témoignage, cette aventure est une grande source d’enrichissement pour chacun. C’est bien plus qu’une plateforme d’auteurs, c’est un carrefour créatif, de compétences, d’humanité rare… c’est, tout simplement prodigieux de respect et d’envies communes. Merci de faire partie de ce projet.

Laisser un commentaire