S’il te plait, dessine-moi un auteur : Lignes2Pensées.

Affiche de Bluewritter
Affiche de Bluewritter

 

iPagination et iPaginablog, deux sites en connexion étroite, puisque animés par les mêmes équipes, dans un même esprit et pour une même passion de l’écriture.

Écrire … qu’est-ce que c’est ? Qu’est-ce que ça fait ? Comment ça vient ? Pourquoi ? Quand ? Où ? ….

Sur iPaginablog, nous avons invité les auteurs d’iPagination à nous dévoiler un peu de leur intimité de plume.

Cette semaine, nous suivons Tommy, le chat, dans l’univers des mots de Lignes2Pensées… 

 

Compagnon d'écriture, Tommy, le chat.
Compagnon d’écriture, Tommy, le chat.

 

Né moins de cinq ans après la fin de la seconde guerre mondiale, j’ai eu la chance, comme la plupart des personnes de cette génération, de vivre les années les plus prospères que la France ait connues sous la judicieuse appellation de « Trente glorieuses ».

Enfant studieux et plutôt doué (d’après l’avis de mes parents !), j’ai quitté la maternelle sachant lire, écrire et compter pour entrer directement en cours élémentaire sans passer par les CP1 et 2.

J’ai intégré donc la sixième avec deux années d’avance, choisissant la filière dite classique (études de latin et grec ancien).

Arrivé à la fin de la troisième, BEPC en poche, j’ai voulu intégrer le monde du travail car je m’ennuyais au collège.

Je n’ai qu’une très faible culture littéraire et, c’est au seuil de la retraite que j’ai découvert l’écriture.

À la suite d’un drame personnel, j’ai fait mon deuil à travers plusieurs poèmes comme « Solitude de nuit », « Jour sans fin » ou « La route ». Deux d’entre eux ont été écrits en français et en anglais.

Plus tard, après avoir lu les contributions des iPaginauteurs, je me suis pris au jeu de la poésie et, m’intéressant à divers sujets, je me suis mis à écrire.

Tout est sujet à écrire si cela attire mon attention et/ou mes émotions.

J’avoue que j’ai un goût immodéré pour les alexandrins pour lesquels je ne respecte d’ailleurs pas toujours les règles !!

Cela vient du fait que j’utilise, pour écrire,  une chanson de Brassens (Les trompettes de la renommée) dont le rythme est exactement celui de l’alexandrin mais dans laquelle, les « e » muets ne sont pas énoncés et certains mots sont contractés.

Cela n’est évidemment pas très orthodoxe et, d’ailleurs, certains lecteurs m’en ont fait gentiment la remarque.

La sensualité, l’Amour (oui, avec un grand A), la séduction sont des thèmes qui m’inspirent beaucoup (Le sanctuaire, Grève d’ébats, Viendras-tu ? Flamboyante gitane) pour n’en citer que quelques uns.

J’aime aussi, la musique et, surtout, la cuisine !

Un jour, m’est venu l’idée de parler de ces hobbies dans un poème :

Pour la musique ce fut : « Ma guitare »

Et pour la cuisine         : « Le peintre et le cuisinier »

J’ai toujours en mémoire la tirade des nez de Cyrano qui m’avait fortement impressionné. J’ai toujours été fasciné par la puissance de suggestion que les mots peuvent porter, à la limite de l’hypnotisme.

LIGNE2PENSEES

 

20 réflexions au sujet de « S’il te plait, dessine-moi un auteur : Lignes2Pensées. »

  1. Contente de lire ton portrait en écriture,Thierry! Il ressemble bien sûr à ce que j’ai lu de toi au fil des mois…de tes passions et de tes pertes. Il ressemble aussi à cette généreuse capacité à te nourrir des textes d’autres auteurs et je ne suis pas étonnée que tu fasses référence à Cyrano! Merci à toi pour ce portrait sensible! Amitié, Domi

  2. Très contente de te connaître un peu mieux et de voir enfin ton visage. 🙂
    Un amoureux de Brassens, de la musique et de la cuisine ne peut qu’avoir une vie intérieure riche.
    Bravo pour cette jolie présentation et caresse au beau Tommy. 😉

  3. Voilà un très joli portrait sincère, sensible et généreux… car il n’est pas facile de se dévoiler ainsi. Mille bravos chaleureux.

  4. Ravie de te découvrir un peu plus, Thierry 🙂 Ce dont tu ne parles pas, c’est de ta grande générosité et de ta fidèlité, sans compter ta grande gemtillesse 🙂 Carresse à Tommy :-))

  5. Un portrait très généreux qui procure une douce émotion au creux de chaque ligne2pensée. Merci beaucoup pour cette sincérité et bravo pour votre poésie.

  6. Je rejoindrais Lilas…Généreux, fidèle, constant,…Ta sensibilité et ta gentillesse sont de précieux présents et c’est un vrai bonheur de pouvoir te compter parmi ses amis de plume et d’échanges divers, riches et bienfaisants. Et je n’oublie pas Tommy, qui te tire du lit à l’aube, afin que tu perdes pas un instant pour venir échanger et offrir ta tendresse en partage. Comme dirait quelqu’un que j’aime beaucoup « merci d’être ».

    1. Ma très chère Naïade,

      Cette pluie de compliment m’inonde de bonheur et de confusion !
      Tommy est près de moi et semble suivre avec intérêt le déplacement de mes doigts sur le clavier !
      Je ne regrette pas d’avoir fait cet auto-portrait où je me révèle le plus sincèrement possible.
      À lire les commentaires, je vois que beaucoup ont apprécié cette démarche.
      En conclusion, je te réitère la dernière phrase de ton commentaire ♥

    1. J’avais bien remarqué cette féminisation mais, considérant que la poésie est universelle, j’ai estimé qu’il ne m’appartenait pas de la ramener à un seul sexe 😉
      Merci pour votre lecture

  7. content de voir un visage et un cheminement sur les commentaires et lestextes que je vois sur IP. Je ne cours pas après les vers, mais parfois ils s’arrêtent alors je les lis, les tiens se sont arrêtés

    1. Cher Java,

      J’apprécie particulièrement ton commentaire.
      C’est un honneur de pouvoir retenir l’attention d’une personne sur un sujet qui n’est pas, à la base, sa tasse de thé !

      Merci pour le temps que tu m’as consacré 🙂

Laisser un commentaire