COUP DE COEUR AUX TIT’NASSELS

LES TIT ‘NASSELS

 COUP DE COEUR  AUX TIT'NASSELS

 

J’ai découvert ce duo atypique français grâce à Christian42, d’iPagination qui m’a dit ‘Il faut absolument que tu parles de ce groupe sur le blog ! » J’ai suivi son conseil et grand bien m’en a pris. Les écouter et visionner leurs vidéos m’a donné un coup au cœur et le sourire aux lèvres. Voulez-vous essayer et me dire si cela est communicatif ?

Axl et Sophie sont roannais et se sont rencontrés sur les bancs de la fac sur fond de Brel, de Barbara, mais aussi de Mano Solo et des Beatles. Ils reprennent ce répertoire jusqu’au jour où ils deviennent auteurs compositeurs à part entière et présentent des chansons à textes avec fraîcheur et causticité. Ils ont ce don particulier qui rapproche et fonctionne d’emblée auprès du public.

L’univers de ce drôle de binôme évolue avec une ribambelle d’instruments, de marionnettes et de lampes aux allures de brocante, et les personnages dont ils brossent des portraits oscillent entre légèreté et gravité, emprunts d’amour, d’humour et de noblesse.

Quinze ans d’existence, cinq albums tous illustrés par un fil conducteur, de petits pantins avec des boutons de vêtements et des cicatrices. Quinze ans et les chansons des Tit’ Nassels tournent toujours en boucle comme un orgue de barbarie…

J’ai choisi de vous faire partager « Soyons fous » issu du dernier album du même nom. Ce titre éponyme met le doigt sur une certaine hypocrisie consistant à faire l’inverse de ses discours, en se trouvant chaque fois de bonnes excuses…

Capture d’écran 2014-08-22 à 06.56.46

SOYONS FOUS

Je suis l’premier à me moquer

Mais je suis l’premier à faire,

A l’inverse de mes discours

Tout et son contraire.

Je suis l’premier à redire

Le premier à rechigner,

A crier sur tous les toits

Fais pas ci n’achète pas ça.

Mais moi j’ai un espace Renault

Car j’ai déjà un marmot,

Moi j’ai un frigo High Tech

Où j’peux ranger six pastèques,

Moi j’ai une Honda cinq cents

Que même j’peux faire de deux cents,

Moi j’ai un autoradio

Etanche à l’eau,

Trois télés à écran plat

Parce qu’il y a trois chambres chez moi,

Un PC pour elle et moi

Quand on s’Facebook c’est sympa,

Un troisième pour la gamine

Bah oui quand même c’est plus intime,

Une ribambelle de disques durs

En cas d’coup dur,

Car comme dit l’autre

Ici l’client est roi

Il a le droit d’être le roi des…

Soyons cons jusqu’au bout

Soyons fous jusqu’au trognon

Nos cerveaux sont disponibles

Et nos portefeuilles sont accessibles,

Soyons cons jusqu’au bout

Soyons fous jusqu’au trognon

La révolution High Tech

Nous a-t-elle fait perdre la tête ?

Moi j’ai mis l’appli IPhone

Rien qu’pour la déconne,

Mais j’ai pas encore l’Ipad

Quoi qu’ à crédit c’est peut-être jouable.

Moi j’ai un quatre/quatre bleu gris

Depuis que j’habite à Paris,

Moi j’ai la clim dans les toilettes

Depuis j’me sens mieux dans ma tête,

Cent quarante sept films récents

Que j’regarde pas j’ai pas l’temps,

Tous les derniers best-sellers

Conseillés par ma belle-sœur,

Le live intégral de Johnny

En Blue ray haut défini,

Sur mon bel écran plasma

Le stade de France est chez moi.

Soyons cons jusqu’au bout

Soyons fous jusqu’au trognon

Nos cerveaux sont disponibles

Et nos portefeuilles sont accessibles,

Soyons cons jusqu’au bout

Soyons fous jusqu’au trognon

La révolution High Tech

Nous a-t-elle fait perdre la tête ?

Moi j’ai ci, moi j’ai çà…

Moi j’ai ci moi j’ai çà…

Na na na…

Je suis l’premier à me moquer

Mais je suis l’premier à faire,

A l’inverse de mes discours

Tout et son contraire.

Je suis l’premier à redire

Le premier à rechigner,

A crier sur tous les toits

Fais pas ci n’achète pas ça.

Mais moi j’ai une assurance vie

Avec forfait illimity,

Pour le jour où vous s’rez en deuil

Que tout ça tienne dans mon cercueil,

Car c ’est à moi

Rien qu’à moi…

Soyons fous jusqu’au bout

Soyons cons jusqu’au trognon

Nos cerveaux sont disponibles

Et nos portefeuilles sont accessibles,

Soyons fous jusqu’au bout

Soyons cons jusqu’au trognon

On trouv’ras jamais le temps

De faire le plein d’évolution,

Soyons fous !

6 réflexions au sujet de « COUP DE COEUR AUX TIT’NASSELS »

Laisser un commentaire