QUIZ : L’argot ou l’art d’accommoder le langage courant.

[box title= »Chaque vendredi, un nouveau quiz ! »]

QUIZ LITTERAIRENe vous fiez pas aux apparences des quelques premières questions assez faciles pour vous mettre en chauffe. Il s’agit là d’un véritable défi que vous proposent les iPaginauteurs. Tous les quiz – lorsqu’ils sont prêts – sont mis en ligne pour le vendredi, juste avant le défi du week-end (pour en savoir plus, cliquez ici ). Ce  quiz vous est proposé par Agathe et Lilas. Arriverez-vous à réaliser un sans-faute ?[/box]

L'argot ou l'art d'accommoder le langage courant.

Départ
Félicitation - vous avez complété L'argot ou l'art d'accommoder le langage courant.. Vous avez obtenu %%SCORE%% sur %%TOTAL%%. Votre performance a été évaluée à %%RATING%%
Vos réponses sont surlignées ci-dessous.
Retour
Les questions en gris sont complétées.
12345
678910
Fin
Retour
]

[quote cite= »Wiktionaire » url= »http://fr.wiktionary.org/wiki/quiz#.C3.89tymologie »]Du latin quies qui serait dérivé de qui es ? (« Qui êtes vous ? »). C’était en effet la première question posée lors des examens oraux en latin. Le mot quiz apparaît, avec cette signification de « questionnaire » (un mot argot quiz existait déjà et signifiait « personne louche »), dans la langue anglaise en 1886. Le mot est ensuite passé dans la langue française.[/quote] [quote cite= »Oxford dictionaries » url= »http://oxforddictionaries.com/words/what-is-the-origin-of-the-word-quiz »]L’histoire raconte qu’au théâtre de Dublin, le  propriétaire du nom de Richard Daly fait un pari qu’il pouvait, dans les quarante-huit heures faire d’un mot absurde, le plus connu de toute la ville, et que le public lui fournirait un sens pour elle. Après une performance, un soir, il a donné ses cartes de membres du personnel avec le mot «quizz» écrit sur ​​eux, et leur dit d’écrire le mot sur ​​les murs de la ville. Le lendemain, le mot étrange était la coqueluche de la ville, et dans un court laps de temps, il a fait partie de la langue. Le récit  plus détaillé de ce supposé exploit (dans  F. T. Porter’s Gleanings and Reminiscences, 1875 ) donne la date de 1791. Le mot, cependant, était déjà en usage à cette époque, qui signifie «une étrange ou excentrique personne, et avait été utilisé dans ce sens par Fanny Burney dans son journal intime, le 24 Juin 1782.[/quote]

Au plaisir de vous défier lors d’un prochain Quiz, et n’hésitez pas à mettre en commentaire le score – réel – que vous avez obtenu et les questions qui vous ont semblé compliquées…

L’argot a fait les beaux jours de Frédéric Dard, de Coluche, de Renaud ou encore de Michel Audiard. Utiliser l’argot est une façon de contourner les tabous instaurés par la société et permet d’accommoder le langage courant qui témoigne  d’une certaine retenue. Il est particulièrement riche dans certains domaines comme la sexualité, la violence, la pègre.

Rassurez-vous ce soir, le quiz que je vous propose n’a aucune connotation de cet ordre-là. On y retrouve des expressions dont vous connaissez tous, j’en suis sûre, l’équivalent en langage courant.

« C’EST PARTI MON KIKI !  « (ou plutôt « le sort en est jeté »)

18 réflexions au sujet de « QUIZ : L’argot ou l’art d’accommoder le langage courant. »

    1. Ravie d’avoir fait fonctionné tes zygomatiques Domi, et merci encore de m’avoir signalé le bug d’hier soir. Firenz’ m’a aidé à réparer tout ça; Merci Firenz’ !!!

  1. Pour une fois que je m’en tire avec 100% de réussite, c’est à marquer d’une pierre blanche !! En même temps, j’ai pas vraiment de mérite car j’adore l’argot ! Un bien beau quiz ! Casquette bien bas à vous deux chères Agathe et Lilas ! Merci ! Bisous et un weekend enchanté pour vous deux et pour toute l’équipe et les auteurs !!

  2. Oh Agathe, quel bonheur de jouer avec toi de l’autre coté du quiz, en simple joueur. J’ai fait deux fautes, je dois revoir mon argot, nomého, parce que mon score ne casse pas les briques et que j’ai encore pris des vessies pour des lanternes… J’t’embrasse !

    1. Merci d’avoir joué Stephan, et aussi pour ton lien vers ta participation à cet atelier. C’est exactement cela, il faut partager la même langue pour se comprendre. Tu vois sur iPag, on partage cela et ça fait du bien…

  3. 95% J’ en ai dans le ciboulot , et j’en ai mis plein les mirettes à Agathe !
    En prime, cet adage: « Il ne faut pas prendre les Hélvétiques pour des gens ternes ! » (San Antonio).

Laisser un commentaire