Le Trône de Fer : des aventures à lire et à regarder

logo-le-trone-de-fer-game-of-thrones-png_365x365_q95

Le trône de fer

Le trône de fer, de George R.R. Martin est  une saga fantasy  dont le premier tome est paru en 1996. Au delà des intrigues finement imbriquées (les créatures magiques au-delà du Mur, la dernière héritière des dragons et la guerre des maisons nobles pour le trône) la complexité de l’œuvre réside aussi dans ses personnages, principaux ou secondaires. Un protagoniste est désigné indifféremment par son prénom, son nom, le nom de sa maison, sa fonction, sa bannière ou son surnom. Prenons les deux Clegane, par exemple. L’un a pour prénom Grégor, l’autre Sandor, deux prénoms qui se ressemblent. L’un a pour surnom « la Montagne », l’autre « le Limier ». On les appelle indifféremment « le chien » du nom de leur bannière. Mais on peut nommer « le chien » tout autre représentant de la maison Clegane. Le chien + Clegane peut finalement devenir plusieurs personnes différentes et seul le contexte aide à comprendre.

 game-of-thrones-theon-greyjoy

 Theon Grejoy des Iles de Fer, bannière la seiche, pupille de la maison Stark, bannière le loup.

Imaginez le même procédé pour chaque personnage du roman qui compte sept maisons et une multitude de maisons leur étant inféodées, changeant de couronne selon l’évolution des guerres, trahisons et allégeances ; les enfants de la noblesse sont envoyés en tant que pupilles dans les maisons rivales pour sceller des alliances, ce qui équivaut à devenir otages. Leur état leur confère l’appartenance de leur nouvelle maison alors qu’ils sont d’une autre. Il y a de quoi s’arracher les cheveux.

Qui est qui et qui fait quoi ?

game-of-thrones-eddard-stark

Eddard Stark

C’est ici qu’intervient la série en plusieurs saisons dont le premier épisode parait en avril 2011. Une réussite magistrale. Toute l’essence de l’œuvre écrite est respectée. Ily a bien quelques modifications afin d’éclaircir l’histoire ainsi que les relations entre hommes, femmes et maisons, mais elles restent mineures.

On peut ainsi suivre le déroulement des intrigues beaucoup plus facilement. La scène du jugement par la Main du Roi rendant justice est exemplaire. Les paysans demandent réparation de la mise à sac, des meurtres et des viols perpétrés dans leur village affilié à la maison Stark par un individu et sa bande qui ont laissé sur place un sac de truites, emblème de la maison Tully,  en guise de message de représailles. La description du chef des brigands correspond à « la Montagne », le Chien allié des Lannister dont le fils, le nain/Tyrion a été enlevé par l’épouse de la Main du Roi, Catelyn Tully.

game-of-thrones-catelyn-stark

Catelyn Tully épouse de Ned/Eddard Stark Main du Roi

 

Pour qui a vu la série, n’hésitez pas à lire le roman.

Pour qui a lu le roman, n’hésitez pas à regarder la série dont voici un extrait.

Dans les deux cas, vous ne serez pas déçu.

Et si vous voulez en savoir davantage, n’hésitez à visiter le site officiel ici

 

2 réflexions au sujet de « Le Trône de Fer : des aventures à lire et à regarder »

  1. Réussi Brigitte ! ça me donne envie de le lire…dès les prochaines vacances… Je termine « il serait une fois’ du collectif d’iPagination et promis ensuite 🙂

Laisser un commentaire