S’il te plait, dessine-moi un auteur : Eric Varvoux

Affiche de Bluewritter
Affiche de Bluewritter

 

iPagination et iPaginablog, deux sites en connexion étroite, puisque animés par les mêmes équipes, dans un même esprit et pour une même passion de l’écriture.

Écrire … qu’est-ce que c’est ? Qu’est-ce que ça fait ? Comment ça vient ? Pourquoi ? Quand ? Où ? ….

Sur iPaginablog, nous avons invité les auteurs d’iPagination à nous dévoiler un peu de leur intimité de plume.

Cette semaine, c’est Eric Varvoux qui nous invite à suivre son chemin d’écriture… 

moi

Ecrire,

Ne me demandez pas comment je fais, je ne saurais pas vous l’expliquer, mais une chose est certaine les mots me viennent comme l’air à mes poumons…

Il me faut l’idée, le déclic, ensuite vient la première phrase, le premier vers, puis tout s’enchaîne…

Les émotions me guident, les plus tristes je dois dire. Quand je ne me sens pas très bien, cafardeux ou en colère, ma muse vient sous l’habit de la souffrance.

Oui, rares sont mes textes où le bonheur et l’amour sont là, cela n’est pas mon moteur…

Mon univers est fait de démons, d’hommes répugnants juste là pour accomplir ce que je ne peux en cette triste vie. Suis-je un sadique déguisé ?

Cela me libère, et souvent je me prends d’amitié pour mes personnages que je n’hésite pas à réutiliser par la suite.

Mon garouvarou est de ceux-là. Je n’hésite pas à le reprendre dans plusieurs histoires anodines pour hanter mes lignes, et j’y prends un certain plaisir…

D’autres histoires, inspirées d’ateliers d’écriture comme « Voyage en Ambrolie », me poussent à aller plus loin dans l’intrigue, je me prends au jeu  et veux donner plus d’intensité à mes personnages…

Comment dire, l’écriture, est une thérapie, un besoin qui a commencé pour moi avec la poésie qui ne m’a jamais quittée…

Soigner les maux par les mots est une bonne devise.

Je me suis essayé à des concours où j’ai vu certains textes récompensés et, ensuite, me suis édité un recueil de poésie à compte d’auteur « L’amour et la mort. » Un peu trop vite, c’est vrai, texte mal corrigé et promotion gâchée…

Mais je ne regrette pas…

Ensuite, ce sont quelques poésies, une idée de roman encore en travail, et les longs moments de feuilles blanches…

Et… je découvre votre site, je réécris quelques anciens textes et l’émulation fait le reste, je vous en remercie…

Ecrire, pourquoi comment?

Comment, je ne sais pas

Pourquoi, je n’en doute pas

Pour donner du bonheur aux gens !

Bonnes lectures sur iPagination

 

Missing52

 

Les personnages d’Eric, en constante construction et reconstruction ….

3 réflexions au sujet de « S’il te plait, dessine-moi un auteur : Eric Varvoux »

  1. Coucher sur le papier ses souffrances, ses questionnements, ses hésitations permet d’avancer, de se libérer, à condition de ne pas s’y attarder, de ne pas s’apitoyer sur soi même, d’aller vers le meilleur qui est en soi et quand on l’a trouvé, qu’on est délivrés des angoisses, on écrit des textes joyeux qui enjolivent les journées et mettent du baume au coeur de ceux qui les qui prennent le temps de les lire.

  2. c’est bien dans ce but la que j’écris pour avancer et cela en prend le bon chemin…
    Merci du commentaire en tous les cas.
    Eric

  3. je t’ai découvert cette semaine, Je n’ai rien à dire sur ce que dit Roselyne je suis un auteur noir, je veux dire pas tres joyeux, mais je me soigne. En tous cas Eric content de savoir que tu fonctionnes au moins comme beaucoup d’entre nous, un mot, une phrase et c’est parti

Laisser un commentaire