Quand iPaginaSon fait « sonnet » les mots…

affiche de Bluewriter
affiche de Bluewriter

iPaginaSon et son équipe se dévoilent ici

Quand poésie rime avec nature, voici « FANES D’ORAGE »

 un sonnet classique lu par Christian Carpentier, une sélection de Bluewriter.

 

FANES D’ORAGE

Francis Etienne Sicard Lundquist –

 

Sous la fourrure d’or d’une feuille en papier

Le soleil s’est caché pour jouer à l’automne,

Et tacher de son sang les notes d’un trombone

Par toute la forêt qui rit de pépier.

 

Les pampres d’une vigne auprès d’un arbousier

Mêlent leurs baisers fous à des yeux de gorgone

Dont les cils d’araignée ourlent de la cretonne

Sur le ciel émaillé d’ombres de bénitier.

 

Un ruisseau paresseux se replie en vitesse

Entre les draps du soir qui d’un souffle caresse

Sa peau d’argent troublée à ce frisson de chair.

 

Puis la lune se glisse au museau d’une étoile

Recouvrant des trésors de son morceau de voile,

Et tisse l’horizon du long fil d’un éclair.

***

La nature fait place à l’espace, pour un second sonnet du même auteur lu par Naïade

une sélection de Patryck Froissart

ESPACE

– Francis Etienne Sicart Lundquist –

Dans un temps décharné, près d’une sépulture,

Des oxydes de mots grouillent comme des rats

Que les riches parfums des pulpes de cédrats

Emprisonnent d’une encre utile à l’écriture.

 

Sous des taches d’émail, par petite bouture,

Des ongles de vitrail, déchirant de grands mats,

Ouvrent des flots de sang aux reflets incarnats

Que des lunes de pierre ôtent de leur rature.

 

A la plume de sable, un peintre de pastels

Trace des lignes d’or sur des linges d’autels

Où se couchent des trous barbouillés de silence.

 

Puis l’horizon se vide à la bouche de vents

Dont le souffle de verre aux goûts de quérulence

Mâche un bruit de machine à la fosse des dents.

3 réflexions au sujet de « Quand iPaginaSon fait « sonnet » les mots… »

Laisser un commentaire