Ipagina’Son vous invite en plein coeur du paradis…

affiche de Bluewriter
affiche de Bluewriter

Votre lectrice du jour : Sortilège

« C’est en foulant ton sol qu’on sait le paradis »

C’est le dernier vers de ce somptueux poème de Lala . Elle nous emmène dans ses bagages, en partance pour l’île Maurice et nous la suivons avec bonheur. On dit que cette île » fut créée d’abord et qu’ensuite le paradis fut créé à son image. » 

Inspiratrice, elle peut sembler inaccessible et pourtant elle se laisse admirer, claire et obscure à la fois, séductrice et tentatrice, puissante et fragile. Lala nous conte la douceur du vent et l’assaut des vagues, le soleil, les embruns, la beauté…

ile-maurice

Les alexandrins, l’absence de ponctuation, la tendresse, la douceur des mots ajoutent à la sensualité et la langueur environnantes. Ce souffle, si bien évoqué par Lala, c’est la respiration de l’île, mais celle de la vie également.

Laissez-vous bercer et dériver comme moi par la caresse des vagues, comme à celles de la vie…et par la voix magique de Sortilège.
C’est presque une déclaration d’amour..
 —————–
 ( Poème sélectionné par les conseillers d’iPagination)

Sous un nuage blanc sous un soleil blafard

Entourée de granit et parée de sablons

Tu salues les marins du clin d’œil de ton phare

Et séduis les sirènes d’un vent de violon

Couchée évanouie sous le feu du soleil

Brûlée par la touffeur d’un midi estival

Cachée sous les sapins enivrée de sommeil

Tu exhales encore un relent triomphal

silder-ile-maurice

Inquiète des montées des avides marées

Mais te laissant lécher avant d’être engloutie

Des assauts incessants du ressac imprégnée

Nacrée par les embruns des vagues en furie

Parenthèse hédoniste et exilée du monde

Gardienne des valeurs de force et de défi

Inspiration de vie ou rêverie féconde

C’est en foulant ton sol qu’on sait le paradis

Laisser un commentaire