Archives par mot-clé : poete

Sans interdit, de patryck Froissart

Sans interdit, de Patryck Froissart

Le poète écrit, le poème est cri.

Le poète est Je, le poème est double jeu.

A dire-lire en ce livre une tirelire de cinquante délires aux formes très variées, aux tonalités multiples, sur des thèmes éclectiques, volontiers hétéroclites.

Patryck Froissart double-joue, démultiplie et tire sur tout larigot.

Prosodie classique ou divers vers dits libres, ponctués et non. 

Rimes riches, suffisantes, pauvres, croisées, embrassées, plates, ou absentes.

Lexique à huppe, mots désuets, termes modernes, ancien français, créole, brusque résurgence du rouchi de son enfance, impertinente irruption de ces mots qu’on dit gros.

Bucolisme, érotisme, cynisme, épicurisme, romantisme, banditisme, lyrisme peut-être, et fantaisie jusqu’à la comptine enfantine. 

L’ensemble, contrairement à ses précédents ouvrages, n’a ni queue ni tête. C’est très bien ainsi. La poésie n’a nul besoin de queue, et se passe aisément de tête.

Sans interdit, le tout nouveau recueil de poésie de Patryck Froissart
  • Pour acheter le livre au format papier, cliquez ici.
  • Pour acheter le livre au format numérique, cliquez-ici.

Concernant Patryck Froissart

Patryck Froissart, originaire du Borinage, à la frontière franco-belge, a enseigné dans le Nord de la France, dans le Cantal, dans l’Aude, au Maroc, à La Réunion, à Mayotte, avant de devenir Inspecteur de l’Education Nationale puis proviseur, et de diriger à ce titre divers établissements à La Réunion et à Maurice.

Longtemps membre du Cercle Jehan Froissart de Recherches Poétiques de Valenciennes, il a collaboré à plusieurs revues de poésie et a reçu en 1971 le prix des Poètes au service de la Paix et en 2017 le 3e Prix Wilfrid Lucas décerné par la Société des Poètes et Artistes de France pour son ouvrage Le feu d’Orphée.

Professeur de Lettres, rédacteur de chroniques pour le magazine La Cause Littéraire, Patryck Froissart est engagé dans diverses actions en faveur de la Francophonie.

Membre de la SGDL (Société des Gens De Lettres), sociétaire de la SPAF (Société des Poètes et Artistes de France), de la SAPF (Société des Auteurs et Poètes de la Francophonie), de l’ADELF (Association Des Ecrivains de Langue Française), Patryck Froissart a été en 2017 membre du jury du Prix Jean Fanchette présidé par JMG Le Clézio.

Extraits du livre

J’entends qu’en tous les bals où me portent mes bulles,

Fervent de clair de lune et friand de hasard,

L’instant me fasse amant à l’aimant d’un regard

Et se créent en secret de vifs conciliabules.

(Coups d’œil)

Pour fuir la chambre illusoire

Je me suis fait alouette

J’a foncé vers le miroir

Et je m’a fêlé ma tête

(Heureux qui comme Alice)

Le comte, ami galant, sa noce finissant,

Me convia de conjoindre en sa nuit conjugale

Ardélise exigeant qu’à sa lune initiale

Nous fussions trois gourmands à croquer le croissant.

(Oroondate)

Un jour vint un putois

Portant hermine et pou-de-soie

Ce pédant qui pétait plus haut que son derrière

Me piqua là mon églantine

(Cocufaction précoce)

Acheter le livre

  • Pour acheter le livre au format papier, cliquez ici.
  • Pour acheter le livre au format numérique, cliquez-ici.

Coup de coeur musical à Raphaël Portland

Raphaël Portland a tout d’un grand.

fc6480cc5204e1dedd8b683752c36b42
Raphaël Portland

Auteur-compositeur-interprète multi-instrumentiste, Raphaël Portland se positionne comme un artiste indépendant de la nouvelle scène. Il a l’élégance de ses mots et le charme de sa musique: virile et romantique. Des textes transpirant la sincérité sur le thème de l’amour et de ses revers de fortune, un univers musical « pop noire » qui mélange sans complexe beats hip-hop, guitares rock et synthés 80’s, ont donné naissance à de magnifiques chansons reflétant l’influence de poètes de la chanson française tels que Benjamin Biolay, Bashung ou Gainsbourg. « La musique m’a permis de me libérer«  sont les propres mots de cet iPaginauteur à découvrir et à partager sans modération…

Raphaël entamera une série de concerts fin 2013 dans la région Rennaise, puis se déplacera dans plusieurs villes de France, notamment sur Paris.

Entrez dès maintenant dans l’univers époustouflant de Raphaël Portland et découvrez un de ses titres: « Boxeur ».

Son compte d’auteur sur iPagination.

youtube4

BOXEUR

 

 T’es sublime dans ta robe blanche

Inconnue qui m’attise

Inconnue qui m’étanche

Qui fait monter la mise

T’es belle quand je flanche

Belle, quand tu me dévalises

Mais t’as pas été franche

Non, t’as pas été franche

Tu m’as poussé sur la planche

T’avais un couteau dans la manche

T’étais belle comme un cœur

Tu m’as mis K.O. comme un boxeur

Je me suis perdu, c’est bien ma veine

Dans les rues d’Athènes

Ville de rêves de revanche

Qui me tient à sa guise

Qui me tient dans ses hanches

Les nuits où je me grise

Les nuits où tu me branches

Dans un long strip-tease

Mais y’a ton rouge à lèvres sur le col de sa chemise

Tu m’as poussé dans ma valise

Notre amour s’enlise

T’étais belle comme un cœur

Tu m’as mis K.O. comme un boxeur

Je me suis perdu, c’est bien ma veine

Dans les rues d’Athènes

T’étais belle comme un cœur

Tu m’as mis K.O. comme un boxeur

Je me suis perdu, c’est bien ma veine

Dans les rues d’Athènes

Des mots, par Raphaël

Article proposé et réalisé par Agathe

Raphael_des_mots

A 38 ans, Raphaël a  6 albums à son actif, tous très personnels. Auteur compositeur, poète, acteur, pianiste et guitariste, il voue une grande admiration à Arthur Rimbaud pour lequel il a écrit un hommage dans son premier CD.

« Des mots » fait partie de son deuxième album « la réalité »sorti en 2003 qui lui a valu un disque d’or, certes, il y a dix ans, mais il y a des textes qui sont intemporels…

La poésie du langage, la simplicité et la spontanéité du message correspondent parfaitement aux valeurs de communication et de partage d’ipagination.


Raphael – Des mots par maitreping

DES MOTS

Des mots des grands mots des tous beaux

Qui vous vont frissonner, qui font craquer la peau

Des mots pour calmer l’âme des pauvres

Pour piquer aux yeux de petits amoureux

Des mots encore et puis toujours

Heureux ou bien saignant ca dépend du discours

Qui crache à leur foi jusqu’en pleine figure

Pour ne dire rien d’autre que mensonges de plus

Si j’avais su

Si j’avais su

Des mots dans les bouches les couloirs du métro

Des mots tout chauds de ceux qu’on vient d’nous inventer

Et qu’il va nous en cuire

Qu’il va nous arriver

Qui raconteront comment c’est qu’on se fera bouffer

Des mots des vieux mots usés

Des familles

Des mots sur le courage, la vie et puis tout çà

Des mots sur le bonheur qui pour une autre fois

Et puisque y’a rien à dire

Fait le nous ton discours

Des mots pour flatter les petits animaux

Qui sont déjà bien bêtes à bouffer du foin

Des mots que l’on dit pour un bon locataire

Une bonne année pour vous, pour la terre entière

Si j’avais su

Si j’avais su

Des mots pour la petite fiancée

Celle qu’on n’aurait pas du laisser tomber

Avec son petit coeur qui rêve sur le pavé

Son petit regard qui sait plus où se poser

Des mots pour la vente générale

Des mots encore en bouillie ou bien en drame

Des mots tout près pour les grands abattoirs

Et puisqu’il est bien mort

Fait le nous ton discours

Des mots par pleine charrette

Des mots par plein de paquets

Pour nous rassurer

Je ne me batterai plus

Je ne me batterai plus

Ce n’est pas si grave tu vois, la vie continue…