Archives par mot-clé : texte

Technique d’écriture : « l’explicit / la fin d’un texte »

 

RENOUVEL ATELIER ECRITURE VISUEL FOND TEXTE DEFINITIF

Le salon du mercredi sur ipagination.com est un atelier interactif qui est l’occasion d’approfondir quelques notions plus techniques : il sera question mercredi prochain (en vous donnant rendez-vous sur le tchat à 20H30),  de travailler « l’explicit / la fin de vos textes ». Et chacun pourra participer à la réussite de ces rencontres bimensuelles. Aurélie Fischer et Olgir  seront bienheureux d’échanger avec vous sur les idées qui vous trottent dans la tête, ou sur les points que vous souhaitez approfondir ! Ces soirées alterneront moments d’écriture, moments de partage de textes et moments d’échange en direct sur l’iPapoteur. L’idée est de s’enrichir mutuellement, et en plus c’est gratuit !

Pour vous donner une idée de cet atelier vous pourrez découvrir le tout premier atelier en interne qui visait à travailler le format, il s’agissait de « L’incipit / le début d’un texte » dont vous trouverez la fiche pratique en cliquant ici !

Pour préparer au mieux l’atelier de mercredi prochain, Aurélie et Olgir vous propose une fiche pratique sur l’explicit en cliquant ici !

Durant la soirée du mercredi, quelques règles seront importantes à respecter pour le bon déroulement de la séance : 

– arriver à l’heure,
– ne pas dire « bonjour » et « au revoir » à ceux qui entreraient dans l’iPapoteur après le début de l’atelier pour ne pas casser le rythme de la séance,
– utiliser le petit pouce pour prendre la parole et la tête de singe pour « la rendre »,
– le tchat doit rester lisible pour tous, donc durant la séance il est indispensable de ne pas démarrer des conversations parallèles,

– et enfin, ne pas avoir la « gâchette » facile, il faut le temps pour que tous les participants puissent lire les nouvelles interventions.

Pour cet atelier, plusieurs exercices seront proposés. Le premier traitera de l’explicit dramatique, le second de l’explicit à valeur morale (ou philosophique) et le troisième de l’explicit « épilogue ».

Vous savez tout, venez nombreux !

Journée mondiale contre le cancer : mobilisons-nous !

 

visuel_journée_mondiale_4_fev_2013
 

Une journée qu’ipagination ne pouvait pas manquer. Tout à commencé l’année dernière. Une rencontre entre un auteur, Bluewriter, et un de ses lecteurs, Hervé Tiss. Une vive émotion puisque l’auteur et artiste au grand coeur, postait sur ipagination un formidable texte mis en voix, qui allait être mis sur le site d’Hervé Tiss « Stop au cancer » .

De « Tendre et vif espoir de guérison » allait naître une idée formidable, un mouvement d’auteurs, que nous avons baptisés  « L’ipaginacoeur, les auteurs solidaires« . D’autres projets de solidarités allaient voir le jour. Mais pour en revenir au cancer qui nous préoccupe tout particulièrement en cette journée, une chaîne de solidarité se mettait en place et ce sont ce jour, 22 auteurs qui sont déjà mobilisés via ipagination !

L’objectif est simple, réunir 100 textes afin d’éditer les meilleurs d’entre eux, dans le but de soutenir financièrement une association qui oeuvre à la lutte contre le cancer.

En cette journée particulière, nous vous recommandons tout particulièrement de vous rendre sur le site d’Hervé Tiss, vous y trouverez des articles de qualité, engagés à la cause des patients, mais aussi une veille active pour que changent certaines choses, des lois certes, mais surtout des regards, ceux de notre société.

stop au cancer 2

A l’occasion de cette journée de sensibilisation importante, Falbalapat  que l’on ne vous présente plus, vous propose une journée entière sur notre page Facebook, dédiée à cette cause qui nous concerne tous. Entre textes d’auteurs, photos et articles , vous aurez l’occasion de relayer cette journée auprès de vos proches ou collègues. Twitter relaiera également cette journée : rejoignez-nous !

facebook250

et/ou 

suivez-nous_twitter

A toutes les personnes qui souffrent en ce moment, qui luttent aussi, à leurs proches, nous vous témoignons tout notre soutien. Avec vous, au côté d’Hervé Tiss en porte-voix pour dire « Stop au cancer » !

Ce qu’ipagination permet : les œuvres collaboratives

Comme beaucoup, nous sommes extrêmement attachés au format papier. Nous adorons tourner les pages, sentir leur odeur, caresser les différents papiers, trouver des éditions originales anciennes, faire signer les nouvelles, ranger nos bibliothèques par ordre alphabétique. Nous lisons les préfaces, les notes, les explications.

Malgré cela, persuadés comme Rimbaud qu’ « il faut être résolument moderne », nous ne voulions pas passer à côté du numérique. Nous avons alors découvert que les nouvelles technologies offrent un espace de création nouveau et riche, notamment par les œuvres collaboratives, qui fleurissent de plus en plus sur Ipagination.

Nous vous laissons découvrir : « Les rêves égarés » , une œuvre de Léo, MirenElle et Mary (n’oubliez pas de cliquer sur la note de musique pour le son) !

Les rêves égarés

Paroles d’écrivain : Raymond Dumay

 

   Lu dans un vieux texte qui date des années 50 (« Mort de la littérature » de Raymond Dumay chez Stock) :

  » [.] Mais nous vérifions chaque jour qu’un auteur même classé, préfère ses plus mauvaises pages, se cramponne à ses défauts et ignore ses qualités. Il suffit quelquefois d’un mot pour changer toute une façon d’écrire et de faire d’un débutant incertain un véritable écrivain [.] »

  « Le candidat de province à qui l’on renvoie son manuscrit avec une lettre flatteuse : « indéniable qualité de style », « vrai tempérament de romancier » mais « il faudrait resserrer votre intrigue «  améliorer vos transitions »  cherche en vain le sens de ces vagues remarques et conclut que l’on se moque de lui. Améliorer ? Il ne demande pas mieux mais comment ? »

  » Alors pourrait intervenir le « conseiller provincial ». Pas besoin que ce dernier soit écrivain (ce n’est même pas souhaitable : la plupart des écrivains de province «  blanchis » sous le harnois ne sont restés tels que parce qu’ils n’ont pas su se corriger) On prendrait un bon lecteur : médecin, avocat, professeur. Il s’en trouve partout. N’importe quel libraire peut en désigner une douzaine. Tout homme étant pédagogue dans l’âme serait heureux d’indiquer à ses consultants leurs défauts. Une heure de conversation avec un professeur éclairé peut être plus utile à un débutant intelligent que des années de recherches dans la solitude. »

 L’écrivain :

Raymond Dumay (1916-1999) a commencé sa vie comme berger avant de devenir critique littéraire, écrivain, et historien de la table et du vin. Il est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages.