Votre lectrice du jour : Agathe   Pourquoi faut-il toujours subir le spleen, vivre la solitude comme une tristesse, l’isolement comme une fatalité ?  Et si les nuits blanches n’étaient que bonheur , propices au plaisir de la noirceur intérieure, …

Ipagina’Son ou l’apologie du spleen à l’oral… Read more »

Tagués avec : , , , , , , , , , ,

Le temps qui passe parchemine les visages et les corps, écrivant nos histoires en creux et en reliefs, en rides et en sillons, et la vie s’écrit à fleur de peau. Découvrez John Sokol !Le temps qui passe parchemine les visages et les corps, écrivant nos histoires en creux et en reliefs, en rides et en sillons, et la vie s’’écrit à fleur de peau. L’artiste John Sokol tire le portrait d’écrivains en utilisant leurs mots comme des traits. Un travail étonnant, à découvrir….Le temps qui passe parchemine les visages et les corps, écrivant nos histoires en creux et en reliefs, en rides et en sillons, et la vie s’écrit à fleur de peau. Découvrez John Sokol !

Tagués avec : , , , , , , , , , , , ,